Breaking News

Cuba. Raul Castro préside le meeting pour le 50è anniversaire de la mort de Che Guevara

09 Oct 2017
302 fois

La Havane. Lundi 9 octobre 2017. RHC/CCN. Une cérémonie solennelle a eu lieu sur la Place Ernesto Che Guevara, de Santa Clara, à l'occasion du 50è anniversaire de l'assassinat du Guérillero Héroïque en Bolivie.

Le président cubain Raul Castro a assisté au meeting. Le premier vice président des Conseils d'état et des Ministres, Miguel Díaz Canel a prononcé le discours central.

La cérémonie s'est ouverte par des passages du discours prononcé par le leader historique de la Révolution cubaine, le 18 octobre 1967. "Si nous voulons exprimer comment nous aspirons que soient nos combattants révolutionnaires, nos militants , nos hommes, nous devons dire sans la moindre hésitation: qu'ils soient comme le Che. Si nous voulons dire comment nous voulo9ns que soient les hommes des générations futures nous devons dire: Qu'ils so8ient comme le Ché. Si nous voulons dire comment nous désirons que nos enfants soient éduqués, nous devons dire sans hésitation: Nous voulons qu'ils soient éduqués dans l'esprit du Ché. Si nous voulons un modèle d'homme appartenant à l'avenir, je dis de tout mon cœur, que ce modèle sans aucune tâche dans sa conduite, dans son attitude,. Sans aucune tâche dans sa façon d'agir, ce modèle est le Ché. Si nous voulons exprimer comment désirons nous que soient nos enfants, nous devons dire de tout notre coeyur de révolutionnaires véhéments: Nous voulons qu'ils soient comme le Ché!"

50 écoliers de la première année du primaire ont recu des mains de Raúl Castro, de Miguel Diaz Canel et d'autres dirigents du gouvernement et du parti qui ont pris part au meting, le foulard bleu accompagné d'un fragment d'une lettre que le héros de la bataille qui a libérée la ville de Santa Clara a adressé à ses enfants:

"Grandissez comme de bons revolutionnaies. Étudiez beaucoup pour maîtriser la technique qui permet de dominer la nature. Souvenez-vous que la Révolution est le plus important. Et que chacun de nous, à lui seul ne vaut rien. Surtout soyez capables d'éprouver au plus profond de vous, toute injustice comise contre quiconque où qu'elle soit comise dans le monde. C'est la plus belle qualité d'un révolutionnaire".

Miguel Diaz-Canel, premier vice-président du Conseil d'État et du Conseil des ministres de Cuba a mis l'accent sur l'exemple colossal du Che qui perdure et qui se consolide chaque jour.

«Avec une émotion profonde nous assistons aujourd'hui à ce site sacré de la Patrie pour rendre hommage aux protagonistes d'une des épopées internationalistes de plus grande portée,un exemple des luttes de libération des peuples assujettis par l'impérialisme. L'épopée écrite par le commandant Ernesto Guevara et le petit groupe de combattants aguerris, de son armée internationaliste, durant les 11 mois de campagne en Bolivie, a acquis une importance universelle et émeut aujourd'hui les hommes et les femmes sensibles de par le monde. L'exemple colossal du Ché perdure et se multiplie jour après jour. Le commandant en chef, Fidel Castro en annonçant la nouvelle triste mais certaine de sa mort l'a qualifié en toute justesse du plus extraordinaire de nos camarades de la Révolution.

Sa figure prend des dimensions de géant dans le temps lorsque les nouvelles générations grandissent sous son signe et son legs, qu'elles découvrent, reconnaissent, comprennent et assument son paradigme de révolutionnaire, qu'elles font leur son appel constant à se consacrer à l'étude, au travail, à l'accomplissement du devoir. Son modèle d'homme altruiste, de révolutionnaire conscient devient un idéal à suivre »a-t-il signalé.

Miguel Díaz-Canel a dénoncé les mensonges diffusés par certains médias et porte-paroles sans aucune preuve dans le but de discréditer la façon d'agir impéccable de notre pays, universellement reconnu comme une destination sûre pour les visiteurs étrangers y compris les Étasuniens.

"Dans leur ensemble ces rumeurs sont une preuve claire de ce sur quoi le Ché attirait notre attention: on ne peut pas avoir confiance dans l'impérialisme, même pas un brin, rien.

L'exemple de Guevara se multiplie au sein de notre peuple qui ne va pas se plier et qui va défendre sa Révolution à jamais".

Dans son intervention, le premier vice président cubain a confirmé que Cuba ne fera pas de concessions en matière de souveraineté et d'indépendance et qu'elle ne négociera pas ses principes et n'acceptera pas de conditions.

"Les changements nécessaires à Cuba sont décidés de façon souveraine par le peuple cubain"-a-t-il souligné.

Edité par Tania Hernández
 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires