Colette Magny, elle chantait aussi Cuba

04 Jui 2018
85 fois

La Havane. Mardi 5 juin 2018. CCN/Cubacoopération. « Sois rebelle et ne te tais pas » pourrait être la devise de cette chanteuse.

« Mauvais timing que de mourir la même année que Barbara. Le 20e anniversaire de la disparition de Colette Magny est passé à la trappe l’an dernier, mais la sortie d’un double album, A cœur et à cris, ainsi qu’une anthologie (10 CD + un livret) de cette chanteuse révoltée, intransigeante, poétique et expérimentale, souvent victime de la censure, permet de se rattraper. (Voir en fin de page l’article de Patrice Demailly, 11 mai 2018, next.liberation.fr)

Au point de ne plus l’appeler « cette grande oubliée de la chanson » ?

Nous reproduisons à cette occasion l’article de Michel Porcheron, alors journaliste à la Rédaction en chef de l’AFP, publié sur les fils de l’Agence en septembre 1988. Quelques jours avant un récital de Colette Magny (1926- 1997) au Théâtre Dejazet, à Paris, la chanteuse avait reçu le journaliste à son domicile parisien, dans le 19 e .

par Michel Porcheron le 19 mai 2018

 

 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires