Breaking News

Cuba: Déclaration de l'Association d’Amitié et de Solidarité entre les Peuples du Sénégal et de Cuba Asenecuba

05 Nov 2018
204 fois

La Havane. Lundi 5 novembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le 31 octobre 2018, le gouvernement de la République de Cuba présentera pour la vingt septième (27ème ) fois consécutive à l’Assemblée Générale de l’ Organisation des Nations Unies (ONU) la Résolution sur : « la nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé par les Etats Unis d’Amérique contre Cuba ».

Ce siège crucial constitue le principal obstacle au plein développement de Cuba et une entrave à la réalisation d’une véritable coopération internationale. Le blocus porte également gravement atteinte par son application extraterritoriale agressive à la souveraineté et aux intérêts de tous les pays. Il a été et continue d’être le plus grand frein pour le développement de Cuba et à la réalisation des aspirations au progrès et au bien être de plusieurs générations de cubains.

Le blocus contre Cuba se maintient et s’applique dans toute sa rigueur. C’est dans ce sens que vont les mesures inscrites dans le « Mémorandum présidentiel de sécurité nationale sur le renforcement de la politique des Etats-Unis à l’égard de Cuba », signé par le Président Donald Trump, le 16juin 2017. Il s’agit des mesures suivantes :

= interdiction aux compagnies et sociétés Etasuniennes de faire des transactions économiques, commerciales et financières avec des entreprises et sociétés cubaines liées aux Forces armées et au Ministère de l’Intérieur ;

= suppression des voyages individuels dans la catégorie « échanges impersonnels » ;

= surveillance accrue pour interdire totalement tout voyage à Cuba n’entrant pas dans les douze (12) catégories autorisées et par conséquent tout voyage touristique ;

= opposition des Etats-Unis aux actions qui viseraient à la levée du blocus aux Nations Unies et dans d’autres instances internationales ;

= élargissement de la liste des Fonctionnaires publics et de citoyens cubains ne pouvant pas se voir délivrer des visas, recevoir des fonds familiaux ou engager des transactions avec des sociétés étasuniennes ;

= dérogation de la politique présidentielle signée le 14 octobre 2016 par le Président Obama sous le titre de : « Normalisation des relations entre les Etats Unis et Cuba ». 

Ces nouvelles dispositions exécutives annulent les mesures adoptées par l’Administration Obama qui avait reconnu pour la première fois depuis l’application du blocus contre Cuba que cette politique avait échoué, qu’elle était périmée et qu’il fallait y mettre fin. 

Ceci a eu pour conséquence que pour la seule année 2018, des dizaines de banques dans le monde ont décidé de rompre leurs relations avec les entreprises cubaines ou étrangères afin de mettre un terme à leurs liens avec Cuba, y compris les opérations avec des citoyens cubains pour le seul fait d’avoir cette nationalité.

Bien que le Département Etasunien du Trésor ait annoncé le 15 mars 20p16 que Cuba pourrait désormais utiliser le dollar dans ses transactions internationales et que les banques Etasuniennes octroieraient des crédits aux importateurs cubains pour acheter des produits étasuniens autorisés, Cuba n’a pourtant pu réaliser à ce jour la moindre opération internationale d’envergure dans cette monnaie.

Les préjudices provoqués par presque soixante (60) ans de blocus se chiffrent à 933.678.000.000 USD, compte tenu de la dépréciation du dollar à l’étalon-or sur le marché international et à plus de 134.499.800.000 de dollars à prix courants. Le blocus a causéentre avril 2016et juin 2017, des pertes pour Cuba de 4.305.400.000 de dollars. 

Jusque là, la position du Sénégal a consisté à voter en faveur de cette résolution. Cuba a toujours remercié le Sénégal pour cette position de principe. Notre Association s’en félicite et s’en honore.

ASENECUBA :

= exige la levée du cruel blocus économique, commercial et financier ;

= réclame la restitution du territoire illégalement occupé par la base navale nord-américaine de Guantanamo ;

= demande de justes compensions pour les milliers de morts et de mutilés causés au peuple cubain et pour les préjudices économiques et matériels infligés à Cuba durant tant d’années d’agression. 

Fait à Dakar, le 09 octobre 2018

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires