Breaking News

Cuba: Produire des aliments est synonyme de développement

09 Fév 2020
593 fois
Díaz-Canel : Produire des aliments à Cuba est synonyme de développement Díaz-Canel : Produire des aliments à Cuba est synonyme de développement

La Havane. Dimanche 9 Févrer 2020. CCN. Le président cubain Miguel Díaz-Canel a examiné la question de la production alimentaire, de l’auto-approvisionnement et du respect du programme d’agriculture urbaine et suburbaine lors de la deuxième journée de travail gouvernementale dans la province de Sancti Spiritus.

Le vice-président Salvador Valdés Mesa et le Premier ministre, Manuel Marrero Cruz, assistaient également à la réunion.

A fin 2019, la campagne de plantations d’hiver à Sancti Spíritus est de 86%. Sur le territoire, 461 hectares sont consacrés à la culture de légumes et de condiments. Actuellement, cela équivaut à 9,8 mètres carrés par habitant, ce qui est inférieur à ce qui est inférieur aux prévisions dans le pays.

Salvador Valdés a déclaré que le programme d’auto-approvisionnement local est bien conceptualisé et qu’il est nécessaire d’identifier quel type d’organisation est impliqué dans ce processus productif. Il a appelé à augmenter la production de certaines cultures, alors que d’autres sont affectées par le déficit de carburant.

Il a ajouté que la province est en mesure d’atteindre les objectifs du programme municipal d’auto-approvisionnement.

Valdés Mesa a appelé à une plus grande impulsion dans le contrôle des contrats, (lequel atteint un peu plus de 60% à Sancti Spíritus), car cela permet de mieux coordonner tous les acteurs.

Un appel a été lancé pour revitaliser les idées de Fidel afin que chaque unité produise les végétaux protéiques qui garantissent le programme ovin/caprin.

https://mail.google.com/mail/u/0/"); background-repeat: no-repeat no-repeat;">

Díaz-Canel a parlé d’un système d’alimentation qui, avec le système énergétique, sont ceux qui importent le plus pour le pays.

Selon lui, le programme d’auto-approvisionnement municipal doit être mieux geré ; il faut planifier ce qui est nécessaire pour atteindre l’objectif souhaité.

C’est ainsi qu’il a indiqué qu’un tel programme de gestion doit fonctionner sans entrave ; comme il est indispensable de se demander quelle structure répond à ses besoins et ses objectifs et d’identifier quelles mesures incitatives contient ce projet.

« Nous devons sentir que nous sommes utiles ... Tout ce que nous faisons dans la production alimentaire signifie développement. C’est pourquoi c’est exaltant. Nous allons nous organiser pour travailler sans carburant et sans herbicides . Ici, ce qui est révolutionnaire est de savoir comment sans tout cela nous ferons des choses. »

La nécessité de renforcer le contrôle biologique a été mise en évidence par la pénurie de produits chimiques importés.

Díaz-Canel s’est référé aux pôles productifs liés aux piliers stratégiques ;

il a mentionné le programme d’auto-approvisionnement local, l’industrie alimentaire, le système scientifique et d’innovation, l’utilisation des terres et la qualité des semences.

Le président cubain a de même, appelé à préserver la production porcine dans le secteur public

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Plus dans cette catégorie : « Cuba : Le supplice de la goutte

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires