Haïti. L'ancienne armée assurera la formation de la nouvelle armée

01 Aoû 2017
337 fois

Port-au-Prince. Mardi 1er aout 2017. Lenouvelliste/CCN. « On ne saurait parler de la remobilisation des forces armées sans tenir compte des militaires démobilisés », a indiqué le DG du ministère de la Défense, Louis Marcelin Daniel, le lundi 31 juillet, dans le cadre des Lundis de la presse.

Ce dernier devait apporter des éclaircissements sur certains points d’ombre entourant les FAD’H, notamment la mission de cette nouvelle armée, la situation des militaires démobilisés, les nouveaux règlements de l’armée et la formation de son état-major.

« Ces jeunes qui sont sur le point d’être recrutés seront sous les ordres des anciens militaires », a précisé Louis Marcelin Daniel, soulignant que les soldats qui ont étudié en Équateur ont reçu, eux aussi, une formation avancée de la part d'anciens officiers et sous-officiers de l’armée d’Haïti.

Face à la colère des anciens militaires qui critiquent le processus et appellent à leur intégration dans l’armée, le directeur général du ministère conseille à ces derniers de garder leur calme. Au cours du mois d’août, dit-il, débutera leur processus de recrutement qui se fera en plusieurs phases, rappelant que seuls les plus robustes intégreront les forces armées.

Par ailleurs, Louis Marcelin Daniel a tenté de rassurer les sceptiques qui exigent la nomination du haut-état major pour définir la mission et la vision de cette armée. Il a précisé qu’une commission a été mise sur pied à cet effet. Elle s’est inspirée des anciens règlements, des analyses insérées dans le livre blanc de la sécurité nationale produit en 2015. Après analyse, le ministère de la Défense soumettra le document en Conseil des ministres pour approbation. Ensuite, le texte sera transmis aux parlementaires qui auront à le sanctionner ou non afin de le transformer en loi, a-t-il précisé.

Tout sera pris en compte: les règlements de l’uniforme, des règles d’engagement précises et une politique de défense bien élaborée, a assuré le DG du ministère. « Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour que nous ayons une armée modernisée, une armée de service différente de celle qui a été démobilisée en 1994, a-til ajouté. C’est ce qui explique que nous avançons avec prudence dans le processus de recrutement des nouveaux soldats pour cette armée. »

Pour sa part, le capitaine Louicin Dieudonné, directeur du corps du génie en charge du processus d’inscription, confirme que 2 350 jeunes ont été inscrits pour la première phase dont 350 jeunes filles. Pour le moment, 2 155 jeunes dont 305 femmes ont déjà subi le test médical qui est la deuxième phase du processus de recrutement, a-t-il-confié. Cette phase prendra fin le 4 août prochain avec la publication des résultats. La 3e phase débute le 7 août, soit 3 jours après la fermeture de la deuxième s'ensuivront les autres phases qui doivent conduire à la denière étape qui est l'interview.

Lien de l'article : http://lenouvelliste.com/article/174109/lancienne-armee-assurera-la-formation-de-la-nouvelle-armee

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires