Breaking News

Haïti. Maintien de la grève des greffiers

09 Oct 2017
243 fois

Port-au-Prince. Lundi 9 octobre 2017. Lenouvelliste/CCN. Dans une lettre signée d’Yves André Joseph et de Dieuveil Pierre, respectivement président et secrétaire général, adressée au ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Heidi Fortuné, en date du 6 octobre 2017, le directoire du Syndicat des greffiers d’Haïti (SYGH) a annoncé la décision de « reconduire la grève entamée, en raison de la non-satisfaction des différents points formant le cahier de leurs revendications », pour la période allant du « lundi 9 au vendredi 13 octobre 2017 ».

Se sentant « négligés par ceux-là même qui les administrent », les greffiers ont dénoncé par le biais du syndicat les « multiples interventions publiques et médiatiques » du ministre pour annoncer l’augmentation de 5 000 gourdes sur leurs salaires qu’ils considèrent comme « outrageuse ». Estimant « légitimes » leurs demandes, ils entendent mener le combat jusqu’à ce qu'elles soient exaucées. Toutefois, il est à souligner que ces derniers restent ouverts à « toutes négociations susceptibles de débloquer la crise.»

Cette disposition prise unanimement, suite à une concertation entre les représentants des greffiers, commis-parquet et huissiers des 18 juridictions de la République, intervient après l’échec de la signature du protocole d’accord entre le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Heidi Fortuné, le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon, et le président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Jules Cantave.

Ce protocole d'accord devrait porter sur les avantages sociaux à accorder aux juges, greffiers, commis-parquet et huissiers des différentes juridictions du pays. Cependant, sa signature qui devait être réalisée au cours d’une cérémonie le jeudi 5 octobre à la salle de conférence du MJSP n’a pas eu lieu. L’absence de Jude Alix Patrick Salomon a rendu impossible la conclusion dudit protocole d’accord.

Par ailleurs, il est à rappeler que l’Association professionnelle des magistrats avait décidé de surseoir au mot d’ordre de grève, pendant une semaine, le temps de permettre l’avancement des discussions. Ils réclament, entre autres, une couverture d’assurance-maladie et une meilleure allocation dans le budget 2017/2018 pour le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire.

Url de cet article : http://lenouvelliste.com/article/177443/maintien-de-la-greve-des-greffiers

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires