Breaking News

Bannière RETE A KAZ A-W

Haïti. Les grands disparus de l’année 2017

27 Déc 2017
1772 fois

Port-au-Prince. Mercredi 27 Décembre 2017. Lenouvelliste/CCN. Peu d’entre nous ont souvenir d’une année où tant de personnalités sont décédées.

Ils ont été président de la République, entrepreneurs, écrivains, musiciens, chanteurs, intellectuels, politiques, hommes de radio. Ils ont, malgré nous, d’une certaine façon, fait partie de nos vies. Nous les avons aimés, détestés, admirés. Leur vie comme leur mort nous ont interpellés. Que nous le souhaitions ou pas, nous avons buté sur leurs dernières actualités en sachant que ce ne sont pas les dernières puisqu’ils ont laissé tellement de traces de leur passage. Les actions posées par certains d’entre eux ont modifié le cours de nos vies, les mélodies ou les paroles écrites ou interprétées dans le cas des chanteurs et musiciens nous rappelleront toujours un moment où nous avons pleuré ou ri, et cristallisent la présence d’une personne qui, elle aussi, peut-être, nous a quittés.

Thierry Gardère, président de la Société du rhum Barbancourt, un produit qui fait la fierté des Haïtiens de l’intérieur comme de la diaspora, nous a quittés le 1er mars 2017, à Port-au-Prince, il avait 65 ans. C’était le mercredi des cendres, ceux qui étaient au carnaval, organisé aux Cayes, n’avaient pas encore repris leurs esprits ; le rhum Barbancourt avait sans doute coulé à flots avant et pendant les jours gras, à la bonne santé des uns et des autres. La Société du rhum Barbancourt est l’un des plus grands mécènes de la culture en Haïti.

René Préval, Premier ministre du 13 février au 11 octobre 1991, il avait 74 ans. Ministre de l’Intérieur et de la Défense nationale, du 19 février au 11 octobre 1991, deux fois président de la République d’Haïti, 7 février 1996-7 février 2001, 14 mai 2006-14 mai 2011, est peut-être l’homme politique haïtien dont le palmarès est le plus impressionnant de toute l’histoire de la République. Il est le seul à avoir accompli intégralement deux mandats et a demeuré dans le pays après. René Préval s’est soudainement éteint le 3 mars 2017, à Laboule, Pétion-Ville, provoquant un grand émoi dans le pays. Les funérailles nationales du président Préval ont été chantées le samedi 11 mars, au Champ de Mars, il a été inhumé à Marmelade.

Joseph (Joe) Damas, animateur de radio, musicien, comédien, est décédé le 4 mars 2017, il avait 64 ans. Il a été directeur de la Radio Télévision nationale d’Haïti. Joe Damas était un grand promoteur de la musique haïtienne, 2017 ramenait le quarantième anniversaire de ses débuts à la radio qu’il avait faits sur Radio Métropole. Il aura passé presque toute sa carrière dans ce média à part un passage à Magik Stéréo entre 1992 et 1998.

Herby (Herbert) Widmaier, Chanteur, directeur et animateur de radio, Herby Widmaier est décédé le 27 avril 2017, il a 84 ans. Il a fondé Radio Métropole en 1970 et introduit une autre manière de faire de la radio dans le pays, notamment en ce qui a trait à la conception des messages publicitaires et la production des jingles. Il a été au bénéfice d’une longue carrière dans la musique, il a notamment fait partie de l’orchestre d’Issa El Saieh. Il a publié un seul disque, en 2001, « En plein cœur ».

Turneb Delpé, médecin, ancien sénateur de la République, coordonnateur du Mouvement patriotique populaire dessalinien (MOPOD), secrétaire général du Parti national démocratique progressiste d’Haïti (PNDPH), dirigeant du Front national pour le changement et la démocratie (FNCD), est décédé le 27 mai 2017, à New York. Il avait 65 ans. Dans un article publié le 1er juin 2017 dans les colonnes du Nouvelliste Dany Laferrière, son ami d’enfance, dit de lui qu’il était fasciné par tout ce qui intéressait les gens.

Viviane Gauthier, Danseuse, elle a officié pendant 80 comme professeur dans sa propre école de danse et dans différents établissements scolaires congréganistes du pays, elle a aussi travaillé pendant 21 ans à la Loterie de l’Etat Haitien.. Elle est décédée le 1er juin 2007, elle avait 99 ans. Toute sa vie a été mise au service de sa passion.

Claude Pierre, poète, académicien, linguiste, professeur d’université, est décédé le 24 juin 2017, à Montréal. Il avait 76 ans. Claude était atteint d’une maladie rare qui l’a emporté très vite. Originaire de la Grand’Anse, il avait longtemps vécu au Canada. Sa poésie sollicite ce qu’il y a de plus fragile et de plus lumineux en chacun de nous.

Serge Legagneur, poète, il avait déclaré à la fin des années 1990 qu’il ne l’était plus. Déclaration très poétique, s’il en est. Il est décédé le 30 juin 2017, il avait 80 ans. Membre d’Haïti littéraire, groupe formé dans les années soixante par des poètes haïtiens. Une critique québécoise avait dit de Legagneur en 1967 « Avec Serge Legagneur, la poésie canadienne-française a gravi plusieurs échelons (…) Jamais, je crois, l’amour ni la haine n’auront atteint, avec une telle intensité verbale, à une telle réalité, à une tel mysticisme de la chair et de l’esprit enfin liés.

Jean-Claude Fignolé, écrivain, intellectuel, philosophe, agronome, professeur des écoles, critique littéraire, grand amoureux de la mer, ancien maire des Abricots, est décédé le 11 juillet 2017, à Port-au-Prince. Il avait 76 ans. Il s’était beaucoup investi à Abricots dont il voulait faire un village charter. Le grand talent d’écrivain de Jean-Claude Fignolé, le critique littéraire sans concession qu’il a été, l’homme d’action qu’il a été toute sa vie ont fait de lui un personnage emblématique. Il est le seul à avoir théorisé ses réserves sur le succès mondial de Jacques Roumain, Gouverneurs de la rosée. Il a eu des obsèques officielles le samedi 24 juillet, en l’église Saint-Pierre, à Pétion-Ville.

Robert Labrousse, entrepreneur, secrétaire d’Etat à la Coopération externe entre 2012 et 2015, ministre des Haïtiens vivant à l’étranger entre avril 2015 et mars 2016, s’est éteint le 9 juillet 2016, il avait 76 ans. Doté d’un grand humour, il avait notamment fondé l’entreprise « La perle S.A. » Il a eu des obsèques officielles le jeudi 13 juillet 2017, en l’église Saint-Pierre à Pétion-Ville.

Maximilien Laroche, professeur à l’Université Laval, spécialiste en littérature comparée, chercheur, est décédé à Montréal, le 27 juillet 2017, il avait 80 ans. Il a inventé le concept « oraliture ». Il est l’auteur de nombreux essais et articles. Il a beaucoup contribué à faire connaître la littérature haïtienne au Québec.

Pierre Denizé, ancien directeur général de la Police nationale entre 1996 et 2001, est décédé à Miami le 1er octobre 2017, il avait 66 ans. Nous lui devons la création du SWAT, du CIMO, de la DCPJ et des unités territoriales ». Il s’était fait discret à partir de 2001.

Cary Hector, politologue, professeur d’université, membre du Conseil de direction de la Société haïtienne d’histoire, de géographie et de géologie, est décédé le 14 octobre 2017, à Montréal ; il avait 83 ans. Il est l’auteur de nombreux essais, dont « Une quête de politique : essai sur Haïti ».

Josaphat Robert Large -Bobisson, écrivain, dramaturge, est décédé à New York le 28 octobre 2017, qui était la Journée internationale de la langue et de la culture créole, comme un dernier message de ce grand créolophile qui a publié en 2007, aux Editions des Presses nationales, le roman en créole « Rete, Kote Lamèsi ! » Il avait fondé avec d’autres écrivains la troupe de théâtre Kouidor à New York.

Jean-Claude Jean- Papa Pyè, comédien, est décédé le 18 octobre 2017 à Miami, il avait 66 ans. La série qui a fait sa gloire « La vie nan bouk la » s’est arrêtée en 1982 sur la Télévision nationale, il y jouait le rôle du patriarche, Papa Pyè, dans une bourgade, quelque part dans une province haïtienne. Le nom lui était resté.

Paul Edouard Jean- Papa Polo, chanteur, est décédé le 25 octobre 2017, au Cap-Haïtien. Il avait 72 ans. Il a intégré l’orchestre Tropicana dans les années 70 et a contribué pendant plus de 40 à construire la légende de cet orchestre appelé « Fusée d’or international» fondé en 1963.

Henriot- Boulo- Valcourt, chanteur, guitariste, ingénieur, est décédé le 17 novembre 2017, à New York, il avait 71 ans. Il nous aura laissé le titre de son dernier et seul album solo pour résumer notre chagrin : Au cœur ça fait mal. « Ce colosse au grand cœur » a incarné ce qu’il y a de plus fini, de plus travaillé, dans la culture populaire, ce qui est à tout le monde mais qui dépasse tout le monde. Il a sublimé des textes du poète Syto Cavé notamment “La pèsonn”.

Joseph Emmanuel – Manno – Charlemagne, chanteur, compositeur, ancien maire de Port-au-Prince, s’est éteint à New York, le 10 décembre 2017, il avait 69 ans. Le chantre des droits de l’homme a fait un dernier signe en partant pendant la Journée internationale des droits de l’homme. Manno Charlemagne était un chanteur engagé, avec le talent que cela réclame et la bravoure qu’il fallait pour l’époque de ses plus grands succès. Il a porté la voix de toute une génération qui a longtemps rêvé du « grand soir ». Il a eu des funérailles officielles le 22 décembre 2017, au Champ de Mars, à Port-au-Prince.

Julio Jean-Pierre, écrivain, comédien, journaliste, est décédé le 12 décembre 2017, à Port-au-Prince, il avait 77 ans. Il a été chroniqueur au Nouvelliste avant de partir vivre et travailler à Montréal. Revenu en 1995, il a été rédacteur à la Télévision Nationale d’Haïti. En 2000, il a décroché le prix Deschamps pour son roman « L’année d’Isabel Martinez ».

Source de cet article : http://lenouvelliste.com/article/180931/les-grands-disparus-de-lannee-2017

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires