Haïti. Joseph Lambert président du Sénat, le PHTK rafle tous les postes

10 Jan 2018
435 fois

Port-au-Prince. Mercredi 10 Janvier 2018. Lenouvelliste/CCN. Sans surprise, sans tergiversations, Joseph Lambert, allié de PHTK, est élu mardi soir président du Sénat de la République, au terme d’un consensus bien huilé.

Le PHTK s’adjuge tous les postes du bureau et continue du coup à garder la main sur le Grand corps où les marges de manoeuvre des élus de l’opposition n’ont jamais été aussi affaiblies…

Au coeur de l’hémicycle, Joseph Lambert et Youri Latortue s’octroient un apparté. Les caméras crépitent. Quelques militants venus assister à la séance sourient. Peu de temps après, sans les palabres habituelles dont ils sont coutumiers, les élus votent presque à l’unanimité le sénateur Joseph Lambert, candidat unique, comme le nouveau président du Sénat. Sur 29 voix possibles, l’élu du Sud-Est en a glané 28. Cela aura été facile. Joseph Lambert, de son siège, auréolé d’une longue carrière parlementaire, sourit. C’est un homme du serail, issu des rouages du Parlement, qui succède à Youri Latortue. Ce dernier, justement, comme l’a reconnu le tout nouveau président, a su orienter le Sénat vers de nouveaux horizons.

Mais Joseph Lambert ne compte pas s’immobiliser dans l’admiration des travaux de son prédécesseur. « Vous avez voulu un Sénat renforcé, je vous continue et, de vos épaules, je chercherai à aller plus loin », a affirmé Lambert, sous des applaudissements nourris de ses pairs, avant d’étaler ses bonnes intentions. Le sénateur du Sud-Est, 56 ans, ancien député, deux fois sénateur, a “pris l’engagement de justifier, à travers chacun de ses actes, la confiance que ses collègues ont placée en lui ». « Cette confiance qui, désormais, fait de moi le deuxième personnage de la République », enchaîne-t-il, non sans une pointe de fierté dans la voix. Applaudissements nourris de l’assemblée.

Le président du Sénat, Joseph Lambert, Joe pour les intimes, est fier comme Artaban à ce poste qu’il a déjà occupé par le passé, lors de son passage au Sénat, où il était l’un des grands manoeuvriers du pouvoir de feu René Préval. “Comme les temps ne sont jamais les mêmes, comme les leçons apprises forment l’expérience, j’avoue que je suis aujourd’hui mieux armé pour servir la République […]”, a-t-il dit, le débit lent. Et d’ajouter: « Je présiderai donc l’Assemblée nationale en gardant toujours à l’esprit qu’à ce carrefour précis, mon pays a le grand besoin d’un souffle nouveau ».

Dans une assemblée où l’exécutif dispose d’une confortable majorité, Joseph Lambert indique que le “Sénat sera un corps de pouvoir séparé qui jouera pleinement sa fonction”. « Ma fonction sera de favoriser la qualité des rapports d’interdépendance qui lient les deux pouvoirs », a-t-il dit, revendiquant ses “relations privilégiées avec le chef de l’Etat”. « Chaque génération a une mission, ou bien elle la remplit ou bien elle la trahit », a argué Joseph Lambert, d’un calme énigmatique, sans faire l’économie de rappeler que le Sénat doit devenir plus productif, plus efficient dans la perspective d’une confiance à rétablir entre le Parlement haïtien et la société haïtienne.

Les élections se sont deroulées sans accroc. Pierre Francois Sildor, Onondieu Louis, respectivement candidat à la vice-présidence et à la questure, ont été élus facilement, sans aucun candidat sur leur chemin. Dieudonne Luma Etienne, seule femme de l’Assemblée, a été battue à plates coutures par Dieupie Cherubin pour le poste de Premier secrétaire. Willot Joseph, qui nous a gaté en 2017 avec ses coups de génie lors des lectures des textes de lois, est le seul membre du bureau présidé par Youri Latortue à avoir été reconduit comme deuxième secrétaire du sénat. Les PHTKistes sont aux anges.

Source de cet article : http://lenouvelliste.com/article/181568/joseph-lambert-president-du-senat-le-phtk-rafle-tous-les-postes

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires