Breaking News

Haïti. ​L’État s’engage à accompagner l’Université vers sa modernisation

24 Mai 2018
1247 fois
Port  au Prince Samedi 19 mai 2018.CCN/​Le Nouvelliste. La cérémonie de la signature du protocole d’accord s’est tenue devant des membres du gouvernement, du cabinet de la présidence, des membres de la Conférence des recteurs et présidents d’université d’Haïti, (CORPUHA), de la communauté universitaire. Ce protocole est une opportunité offerte par l’État à l’UEH afin de dynamiser ses équipes de recherche, améliorer son image et renforcer la qualité de ses unités de formation, à en croire le Premier ministre qui a expliqué le sens de l’appui de l’Etat à cette université trop souvent en crise. 

Il est facile de constater un déficit chronique tant du point de vue des ressources humaines, financières que matérielles au sein des institutions d’enseignement supérieur dans le pays. Ce constat n’échappe pas non plus au Premier ministre haïtien Jack Guy Lafontant qui a souligné, lors de son intervention, que la signature du protocole d’entente avec l’UEH « marque un tournant décisif dans l’histoire de l’enseignement supérieur. Le protocole paraphé ce jeudi devra être profitable au progrès de l’Université d’État d’Haïti, qui connait depuis des lustres des situations de crise. Cet appui du gouvernement permettra à l’UEH de disposer des moyens pour exercer « son autonomie afin de doter le pays des ressources humaines qualifiées indispensables à son développement », a indiqué le chef de la Primature. 

Avec ce protocole, le rectorat est invité à identifier, mais surtout à répondre aux différents besoins réels de l’UEH, particulièrement dans la construction de nouveaux campus, dans la maintenance des infrastructures, le renouvellement du matériel didactique et pédagogique, en assurant la sécurité et la sûreté des campus, a avancé le Premier ministre, professeur à l’université. Jack Guy Lafontant estime nécessaire que l’institution diversifie les filières d’études, renforce l’offre de formation à tous les niveaux, encourager l’émulation de l’excellence, en améliorant en même temps la gouvernance en assurant son ouverture dans le milieu socioéconomique et à l’international. 

Plus que jamais, l’Université d’État d’Haïti doit s’impliquer dans la relève des grands défis qui menacent l’enseignement supérieur haïtien. C’est en tout cas l’une des attentes du gouvernement haitien. Le Premier ministre croit néanmoins qu’elle peut y parvenir en améliorant le rendement interne et externe, de la vie étudiante, la qualité des formations et la recherche. « Nous souhaitons que l’Université d’État d’Haïti puisse accompagner les grands chantiers lancés par l’État et les collectivités territoriales en ouvrant des programmes de formation technique et professionnelle adaptée », espère-t-il. Conscient des faibles moyens de l’institution de s’atteler à la tâche, l'État haïtien s’engage à accompagner l’UEH en lui fournissant des moyens d'y arriver, promet le chef de la villa d’accueil aux micros et caméras de la presse. L’État est prêt à aider l’UEH à retrouver la route de l’excellence, a-t-il poursuivui. 

Le protocole d’accord adopté par l’État et l’Université place désormais l’institution sur une meilleure voie pour la réalisation de nos objectifs de réformes académiques et institutionnelles, d’amélioration de nos conditions de fonctionnement, de production de cadres qualifiés et disponibles en phase avec les exigences du développement national, souligne le recteur de l’UEH, Fritz Deshommes, qui insisté sur l’importance d’un tel acte. 

Le recteur révèle que ce protocole prévoit « la mise à la disposition de l’UEH de ressources budgétaires (soit un montant représentant 2 à 3% du budget national) suffisantes pour lui permettre d’atteindre les résultats inscrits dans le cadre du plan stratégique ». Il y a également l’idée d’œuvrer à l’amélioration du cadre de vie, de fonctionnement et d’apprentissage pour toutes les composantes de la communauté, de renforcer le cadre normatif, réglementaire et législatif de l’UEH, etc. Il s’agit là pour Fritz Deshommes « d’un moment susceptible d’ouvrir la voie à une nouvelle ère à l’UEH, sur le plan de ses conditions de fonctionnement, de ses relations avec l’État et la société et de sa pertinence sociale ». 

Le recteur a plus loin exprimé sa satisfaction à l’occasion de la signature de ce contrat-plan qui vise à aider l’UEH à « mieux remplir sa triple mission de formation, de recherche et de service à la communauté et dont les fruits rejailliront sur l’État lui-même et la société ». Pour le professeur Deshommes, le contrat-plan tel que conçu, n’étant ni trop beau ni trop ambitieux, constitue simplement une réponse substantielle susceptible d'inverser des tendances relatives à la situation de dépendance en ressources humaines et d’expertise venus d’ailleurs, vu les « déficits flagrants de l’État en cadres qualifiés capables de concevoir et de mettre en œuvre les politiques publiques adéquates ».

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires