Imprimer cette page

Haiti. Quatre des neuf sénateurs dont le président Jovenel Moïse avait déclaré constaté la fin du mandat effectuent leur retour au Sénat de la République.

23 Fév 2020
1916 fois

Port-au-Prince. Dimanche 23 Février 2020. CCN/ImpulseWebmedias. Quatre des neuf sénateurs dont le président Jovenel Moïse avait déclaré constaté la fin du mandat effectuent leur retour au Sénat de la République.

Accompagnés d’un huissier, Youri Latortue (Artibonite), Dieupy Chérubin (Sud-est), Jean Renel Sénatus (l’Ouest), et Jean Marie Salomon (Sud), étaient ce jeudi au Grand-Corps pour signifier aux autres dix sénateurs en fonction, une décision judiciaire rendue par le juge Merlan Belabe en leur faveur.

Ces parlementaires avaient attaqué en justice la décision du chef de l’Etat qui, le 13 janvier dernier, avait déclaré constater via un tweet la “caducité du parlement et la fin du mandat de 2/3 des sénateurs.”

L’affaire a été entendue au tribunal des référés. Le juge des référés, Me Merlan Belabe s’est déclaré incompétent pour traiter ce dossier, les plaignants étant des sénateurs, selon ce que rapporte Jean Renel Sénatus qui a lu quelques extraits de la de ladite décision.

Se réjouissant de la décision du juge des référés, le parlementaire informe que les sénateurs empêchés de siéger depuis plus d’un mois au Sénat, vont désormais reprendre leur place au Grand-Corps afin de se pencher notamment sur le climat d’insécurité qui s’abat sur le pays.

Le sénateur Youri Latortue s’est félicité de la décision du CEP et du tribunal des référés qui se sont déclarés incompétents pour trancher dans le cadre cette affaire.

Mr Latortue qui fustige le comportement du président Jovenel Moïse, a fait savoir que ce dernier avait voulu se débarrasser des parlementaires en vue de rendre le Sénat dysfonctionnel pour ne pas agiter les dossiers de corruption qui ont éclaboussé le régime en place.

Youri Latortue informe que la commission anti-corruption du Sénat est relancée et se penchera incessamment sur les dossiers Petrocaribe, Dermalog, SOFIDAI, etc.

Le sénateur Dieupy Chérubin s’est réjoui aussi de ce qu’ils (les sénateurs) peuvent retourner au Sénat. Il a condamné ce qu’il appelle le comportement dictatorial de Jovenel Moïse qui souhaite diriger, selon lui, sans être soumis à aucun contrôle.

Le sénateur de l’Ouest, Patrice Dumont qui s’est toujours montré solidaire de ses collègues, affirme qu’avec le retour de ces parlementaires, le Sénat reprendra du service.

Selon lui, le chef de l’Etat qui affiche des velléités dictatoriales s’est trompé en voulant se passer du parlement pour s’offrir les pleins pouvoirs.

Des sénateurs du groupe des neuf, ont fait plusieurs tentatives pour retourner au Sénat, mais ils ont été bloqués par des policiers qui vérifiaient l’identité de tous ceux qui se rendaient au Grand-Corps.

IMPULSE WEBMÉDIAS (IWM)

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Dernier de CCN