Breaking News

CCN

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

URL du site internet: http://www.caraibcreolenews.com

Les Abymes. Lundi 18 Janvier 2021. CCN. Eric Jalton, Maire de la Ville des Abymes, Président de Cap Excellence, rappelle, au regard du contexte sanitaire, qu’aucune autorisation ne saurait être délivrée pour l’organisation d’un événement festif de type concert au Stade des Abymes.

Baie-Mahault. Lundi 18 Janvier 2021. CCN. Nadine Felix, la Directrice générale de Guadeloupe la 1ère vient d'être démise de ses fonctions. Arrivée à la tête de la station d'état en novembre 2019, elle avait été installée à ce poste par Sylvie Gengoul, laquelle était elle nommée à Paris.

Pointe à Pitre. Samedi 09 janvier 2021. CCN-Exclusif. Claude Danican, journaliste politique de la chaine d’État (Gpe la 1ère) est l’objet d’une série de plaintes (au Procureur de la République au CSA, à la Direction de France TV) concernant ses "activités " jugées douteuses dans le monde associatif. Selon nos informations, le journaliste-poète et aussi grand- amateur- de- tournois- de belote, qui animait jusqu'à récemment encore « La Grande Interview » chaque matin à 6h15 à la radio et le lundi soir « Politique 1ère » sur la même antenne, est  très sérieusement accusé de « corruption ».

Pointe à Pitre. Samedi 9 janvier 2021. C’est pour saluer la mémoire d’Humbert Marboeuf, l’un de ses plus fidèles lieutenants de l’époque pas si lointaine de l’Alliance Révolutionnaire Caraïbe, (ARC) que Luc Reinette a écrit ces quelques pages. Luc Reinette est LE patriote Guadeloupéen qui a initié avec le Groupe Guadeloupéen de Libération Armée (GLA) puis avec l’ARC, la lutte armée contre le colonialisme français. Dans ce texte soumis à CCN, Luc Reinette fait une sorte de « coming out » sur son engament dans la lutte armée et c’est inédit ! Outre Humbert Marboeuf, il rappeler qu’il y a eu près d’une centaine de combattants.tes qui ont tous et toutes sous des formes diverses, acceptés de prendre tous les risques dans la lutte de la Libération Nationale de la Guadeloupe. Ce sont des moments très importants de notre histoire, mais pas encore suffisamment connus, car ces « neg mawon » modernes ont eus à reprendre le flambeau de 1802 légué par : Ignace, Solitude, Delgrès, Massoteau, tous héros de notre « roman national ». En effet de janvier 1979 jusqu’au début des années 90, les attaques militaires du GLA, puis de de l’ARC et de l’ALN ont mis pour la première depuis 1802, le colonialisme français en difficulté en Guadeloupe, l’obligeant même à tenter avec les vrais révolutionnaires guadeloupéens une « négociation ». Le destin politique de la Guadeloupe, aurait pu changer, dès cette époque, si 4 infortunés militants indépendantistes non militants de l’ARC, n’avaient pas explosé et péri avec leurs bombes, en tentant de saboter les négociations entre le pouvoir colonial et les combattants de l’ARC...

Au travers de cet hommage à H. Marboeuf et à tous ses compagnons Luc Reinette fait donc un focus sur cette période contemporaine de la lutte armée en Guadeloupe.

Question : Le combat sur le Front militaire contre le colonialisme français est-il définitivement achevé ? Qui peut l’affirmer ? L’histoire nous apprend que colonialisme français ne cède jamais uniquement avec des bulletins de vote…

DZ

Sainte-Anne. Jeudi 7 janvier 2021. CCN. Suite à la polémique qui enfle ces derniers jours sur les médias à propos du temple hindou de Bois-Lomard, Christian BAPTISTE, le maire de la Ville souhaite apporter quelques éclaircissements à la population sur cette affaire.

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires