Breaking News

Bolivie : Le Parlement suspend la session sur la démission d'Evo Morales faute de quorum

19 Nov 2019
902 fois

La Paz. Mardi 19 novembre 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. L'Assemblée Législative Plurinationale de Bolivie a suspendu la session de ce mardi destinée à discuter de la démission d'Evo Morales faute de quorum. Les députés du Mouvement Vers le Socialisme (MAS) n'ont pas pu y assister à cause du manque de garanties concernant leur sécurité et celle des membres de leur famille.

Le MAS avait demandé mardi de fortes garanties pour assister à la session plénière du Parlement convoquée pour combler la vacance du pouvoir provoquée par le coup d'Etat perpétré contre le président Evo Morales.

La chef du MAS à la Chambre des Députés, Betty Yañíquez, a indiqué qu'ils se sont engagés pour une issue constitutionnelle face au chaos socio-politique provoqué par les groupes d'opposition : « Nous, nous demandons les plus fortes garanties pour pouvoir siéger, » a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le mouvement a émis un communiqué dans lequel il dénonce les actes fascistes qui ont brisé le fil constitutionnel dans le pays : « Le peuple bolivien vit des moments terribles, avec des policiers et des motards qui créent la panique dans les rues et avec un haut commandement militaire qui a décidé de charger les citoyens. »

Jose Cuesta Novoa

@jcuestanovoa

En Bolivie, la résistance contre le coup d'Etat fasciste ne fait que commencer. Communiqué officiel du Mouvement Vers le Socialisme. Donnez-lui un RT pour que le monde sache la vérité.

« Les Forces Armées ont concrétisé la trahison envers le peuple, soutenues financièrement par le dirigeant civil Camacho. Avec la complicité de ces opposants, elles ont fermé la boucle du coup d'Etat, » dit le texte.

Le pouvoir législatif a la mission d'accepter la démission du chef de l'Etat et de son vice-président et de désigner le président de 'organisation et de la Nation. Pour que le quorum soit atteint, il faut que le groupe du MAS soit présent et participe. 

« Compatriotes, ni la vilenie ni l'acharnement contre nos frères Evo et Álvaro n'obtiendra un regard de tristesse, de regret ou de peine. Ce nouveau sacrifice de nos dirigeants est destiné à ce que nous restions unis, forts, et à ce que nous luttions pour le peuple comme toujours nous l'avons dit, » dit la déclaration du MAS.

« Dénonçons le coup d'Etat, montrons au monde que la haine n'a fait que renforcer dignement le peuple bolivien, » conclut-il.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/bolivia-mas-exige-garantias-sesion-parlamentaria-20191112-0019.html

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires