Breaking News

Bannière RETE A KAZ A-W

Bolivie : L'Espagne réfute les accusations concernant l'incident à l'ambassade du Mexique

10 Jan 2020
202 fois

Sucre. Vendredi 10 Janvier 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le Gouvernement espagnol a nié « fermement » samedi que la visite de la diplomate espagnole Cristina Borreguero à la résidence de l'ambassadrice du Mexique à La Paz (la capitale), Bolivie, ait eu pour but de « faciliter la sortie » des fonctionnaires du Gouvernement d'Evo Morales.

« Le Ministère des Affaires Etrangères, l'Union Européenne (UE) et la Coopération souhaitent préciser que la visite de la Chargée d'Affaires de l'Espagne était exclusivement une visite de courtoisie et nie fermement qu'elle ait pu avoir pour but de faciliter le départ des personnes réfugiées dans ces dépendances, » a fait savoir la Chancellerie espagnole dans un communiqué.

Le ministère espagnol a aussi confirmé l'ouverture d'une enquête sur ce fait et a dit que dans les prochains jours, il enverrait une mission dans ce but, dirigée par un fonctionnaire de l'Inspection Générale des Services.

Le texte affirme aussi que la ministre espagnole de la Défense en fonctions, Margarita Robles Fernández, comparaîtra publiquement devant la Chambre des Députés espagnole quand l'enquête sera achevée et ses résultats analysés.

Ces déclarations ont été faites après que la « ministre » des Affaires Etrangères du Gouvernement de fait de la Bolivie, Karen Longaric ait adressé à la Chancellerie espagnole une lettre « dénonçant des violations et réclamant le respect rigoureux » de la Convention de Vienne sur les Relations Diplomatiques.

Longaric dit que des personnes identifiées comme des fonctionnaires de l'ambassade d'Espagne en Bolivie étaient entrées « de façon subreptice et clandestine » à la résidence diplomatique du Mexique à La Paz en compagnie d'individus cagoulés.

Mais, dès le début de la semaine, le Mexique a dénoncé le siège de la résidence de son ambassadrice en Bolivie et de son ambassade où se trouvent 9 fonctionnaires du Gouvernement légitime d'Evo Morales qui s'y sont réfugiés après le coup d'Etat du 10 novembre en alléguant une persécution politique.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/declaracion-espana-bolivia-mexico-embajada-20191228-0015.html

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires