Breaking News

Equateur : Des cadavres dans la rue à Guayaquil

07 Avr 2020
487 fois

Quito. Mardi 7 avril 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Les habitants de Guayaquil ne savent plus que faire des corps qui se décomposent dans les maisons. Certaines familles sont restées jusqu’à quatre jours enfermées avec les cadavres et continue à être sur la liste d’attente pour qu’ils soient enlevés par la médecine légale.

Cela a provoqué des réactions de mécontentement lundi soir et certaines personnes ont brûler des pneus, des meubles et les vêtements des morts d’un faubourg de Guayaquil. Sur des vidéos ils menace de brûler même le corps des morts.

Des cadavres commençaient à être jetés dans les rues de Guayaquil et cela a amené une réaction du président Lenin Moreno qui a écarté l'idée que des fausses communes seraient employées et a dit que les victimes auraient un enterrement digne.

Il n’y a pas de chiffres officiels sur le nombre de morts et leurs corps n’ont pas été enlevés, même pas sur les soulèvements qui se sont produits. Mais selon une liste de la police à laquelle journal a pu accéder, mardi 450 corps étaient en liste d’attente pour être enlevés des logements.

La crainte des personnes en deuil et des voisins est d’être contaminés. C’est pourquoi la réaction d’un groupe de personnes lundi soir a été de brûler des pneus et un meuble au coin de la 19e rue et de la rue Q, un faubourg de Guayaquil. Là, la famille d'un homme qui était mort trois jours avant exigeait des autorités qu'elles enlèvent son corps. 

Sur une vidéo, on voit trois hommes presque sans protection qui sortent de la chambre d’une maison un cadavre dans un drap, le déposent dans une caisse de bois artisanale dans laquelle ils ont déposé du plastique. Ce corps était resté plusieurs jours dans une chambre d'où on l'avait sorti à cause de la mauvaise odeur. 

Des cadavres commencent à apparaître aux coins des rues de Guayaquil. 

En une journée normale, il y a entre 30 et 40 décès. La semaine dernière il y en a eu 120 en moyenne, c’est pourquoi on est aussi habilité l’agence du Sud de Guayaquil et du Parc Californie et que les horaires ont été élargis jusqu’à 17 heures.

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/noticias/2020/04/01/covid-19-en-el-mundo-el-panico-en-guayaquil-hace-aparecer-cadaveres-en-las-esquinas/#.XoWZyy3pN_8

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/04/equateur-des-cadavres-dans-la-rue-a-guayaquil.html

 

 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires