Breaking News

Colombie : Le Groupe de Puebla condamne l'arrivée des militaires étasuniens

03 Jui 2020
243 fois

Bogota. Mercredi 3 Juin 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le Groupe de Puebla considère que l'arrivée de troupes étasuniennes en Colombie est illégale et viole la Constitution du pays.

Le Groupe de Puebla a condamné lundi dans un communiqué m'arrivée, dans les prochains jours, de troupes étasuniennes en Colombie après la signature d'un accord entre l'Ambassade des Etats-Unis (USA) en Colombie et le Ministère étasunien de la Défense.

Cette alliance, composée de dirigeants et d'enseignants progressistes de 13 pays a qualifié d'illégal cet accord qui approuve l'arrivée d'une brigade de l'Armée étasunienne « d'Assistance et de Force » dans les premiers jours de juin en territoire colombien.

« Cet accord, en plus d'être illégal parce qu'il viole l'exigence fixée par la Constitution d'une approbation préalable par le Sénat de la République de Colombie, contribuera à aggraver le conflit que vivent les 2 Gouvernements (celui de la Colombie et celui du Venezuela), à augmenter les tensions dans les zones frontalières, » dit le document. 

Cet accord implique la présence en Colombie de militaires étasuniens dans plusieurs zones de conflit parmi lesquelles des zones frontalières entre la Colombie et le Venezuela, comme le Nord de Santander et Arauca. 

Les membres du Groupe de Puebla reconnaissent que ce fait pourrait « éventuellement devenir une plateforme de lancement de l'offensive militaire contre le Venezuela annoncée par le président Trump et déstabiliser la sécurité de l'hémisphère. »

Le Groupe de Puebla a été fondé en juillet 2019 à Mexico et est composé de 41 membres de 13 pays dont plusieurs ex-présidents et des personnalités politiques colombiennes comme l'ex-président et ex-secrétaire de l'Union des Nations Sud-américaines (UNASUR), Ernesto Samper.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires