Breaking News

Martinique. En direct de Fort-de-France - Le Panorama de l'actualité

19 Jan 2015
4891 fois
Le Forum de Sao Polo Le Forum de Sao Polo © DR

Fort-de-France. Mardi 20 Janvier 2015. CCN. Chaque semaine, CCN vous propose un tour d’horizon de l’acte de la Martinique avec nos correspondants à Fort-de-France.


Hommage à Clarissa Jean-Philippe notre compatriote tuée dans l’attentat terroriste de paris
Mercredi 15 janvier 2015, les Policiers de Martinique ont défilé dans les rues de Fort-de-France pour rendre hommage à Clarissa Jean-Philippe, une Policière Municipale Martiniquaise de 26 ans qui a été lâchement abattue dans le cadre d’attentats terroristes le jeudi 8 janvier à Montrouge en France. Le corps de Clarissa Jean-Philippe a été rapatrié en Martinique le vendredi 16 janvier. Ses collègues ont tenu à l’accueillir à l’aéroport par une haie d’honneur. Une marche regroupant plus d’un millier de personnes a été organisée en son honneur le dimanche 18 et le même soir, des milliers de compatriotes se sont joints à la famille au Palladium de Sainte Marie pour une veillée.

Mort de Francky Alfred : l’ordre des avocats réclame une enquête impartiale, l’ASSOKA exige la vérité
Mardi 13 janvier 2015, à l’occasion d’un contrôle routier au quartier la Colline à Schœlcher, Francky Alfred un ressortissant Haïtien de 35 ans, père de famille sans histoire, trouve la mort dans des circonstances plus que troublantes. L’ordre des avocats réclame une enquête impartiale. L’Asosyasion Solidarité Karaïb (ASSOKA) qui a pour objectif de défendre le droit des étrangers Caribéens en Martinique a organisé avec la communauté Haïtienne une marche pour dénoncer la stigmatisation et la discrimination dont est la victime la communauté Haïtienne et exiger la vérité et la justice.

L’unite de la caraïbe en construction
Les 14 et 15 janvier, s’est tenue à TRINIDAD une importante réunion du Forum de Sao Polo. Le CNCP y était représenté par son porte – parole, Alain LIMERY, et son représentant aux affaires extérieures, Robert SAE.
Le Forum de Sao Polo, créé au Brésil il y a 25 ans maintenant, regroupe des partis de gauche d’Amérique Latine et de la Caraïbe. Dix d’entre eux sont au gouvernement de leur pays. A cette rencontre était représentés le Brésil, le Venezuela, le Guyana, le Mexique, le Salvador, Cuba, Porto- Rico, Saint Domingue, Haïti, Barbade et Trinidad.
Les travaux qui se déroulaient dans l’immeuble du syndicat des travailleurs du pétrole (OWTU) avaient pour objectif le renforcement de la coordination entre les mouvements de la Grande Caraïbe pour une meilleure prise en compte de leurs problématiques au sein du FSP.
Pendant les deux journées, les délégations ont procédé à des échanges d’analyses relatifs à la situation internationale, à la présentation de la situation dans leurs pays respectifs et à l’organisation des activités pour les mois à venir.
Une importance particulière a été donnée aux dispositions à prendre pour impulser le travail au sein de la jeunesse. Les participants ont adopté une résolution consignant les analyses et les objectifs sur lesquels les délégations ont réalisé un consensus.

Initiatives anticolonialistes
Le samedi 10 janvier 2015, le Groupe Révolution Socialiste (GRS) tenait une réunion publique autour du manifeste « Cette heure de nous-mêmes ». Dans ce document, le GRS présente une manière de bilan de son parcours ainsi que ses analyses et propositions relatives à la situation actuelle. C’était une rencontre d’un type inédit puisque, pour l’occasion, plusieurs organisations anticolonialistes avaient été invitées par le GRS à venir exprimer leur appréciation critique du document. Regrettant « l’appauvrissement du débat théorique » et déclarant l’urgence de dépasser les clivages obsolètes le GRS considère que « Pour unir, il faut clarifier. Or, pour clarifier, il est nécessaire d’abandonner querelles de personnes et formules incantatoires pour faire place à l’échange ou à la confrontation des idées dont pourra jaillir la doctrine collective de notre émancipation. »
De fait, dans une atmosphère constructive et conviviale, Marcellin Nadeau du MODEMAS, Robert Sae, du C.N.C.P, Hervé Zenoki de la CSTM, Jean-Pierre Etile du P.K.L.S ont, tour à tour, porté leurs vues critiques, sur le manifeste du GRS. Philippe Pierre-Charles, qui représentait le GRS, portait les réponses de l’organisation invitante. Le public avait répondu en nombre et plusieurs militants (es) ont participé au débat. Cette belle initiative, qui est à saluer, traduit la maturité grandissante des organisations anticolonialistes martiniquaises.

Fin de greve aux établissements de negri
Vendredi 16 janvier 2015, les salariés des établissements de Negri soutenus par la CFDT s’étaient mis en grève le lundi 29 décembre 2014 pour protester contre un licenciement qualifié de malhonnête. Les grévistes réclamaient la réintégration de leur collègue. La direction avait saisi l’occasion d’un licenciement économique justifié pour se débarrasser de ce salarié qui se faisait le porte-parole du personnel. Elle a traduit devant le tribunal deux des salariés grévistes pour que soit levé le piquet de grève. Le tribunal a donné gain de cause à la direction mais le conflit n’était toujours pas résolu. Après trois semaines de grève les parties ont pu trouver un accord qui prévoit une indemnisation conséquente et une formation du salarié licencié.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Robert Sae

Professeur de français et d'hisoire géographie à la retraite, Co-fondateur de la radio et du journal "Asé pléré annou lité" (directeur de publication de 1981 à 2010), Membre fondateur du Conseil National des Comités Populaires (CNCP) porte-parole de 1983 à 2010, actuellement Responsable aux affaires extérieures, Journaliste sur Radio Fréquence Atlantique et coordonnateur de PIRFA (Pole Information de RFA).

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires