Breaking News

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1502

San Juan. Lundi 27 juin 2016. CCN.  L’île de Puerto Rico, qui fait partie du Commonwealth des États-Unis, croule sous le poids d’une dette insoutenable de près de 73 milliards $. Son statut néocolonial l’empêche de restructurer sa dette et de se protéger des créanciers rapaces qui ont déjà commencé à sécuriser leurs positions, œuvrant dans l’ombre afin que Washington prenne les « bonnes » décisions, celles qui mettront la population insulaire à genoux. Pourtant, une commission d’audit de la dette est en train de révéler qu’une grande partie de la dette publique de Puerto Rico a été émise en contradiction avec la constitution et pourrait être qualifiée d’illégale en regard du droit des États-Unis.

San Juan.Mercredi 1er juin2016 .CCN Il y a une crise humanitaire en cours à Puerto Rico. Cela fait bientôt 10 ans qu’elle dure et elle est la conséquence directe d’une dette devenue largement insoutenable et d’une gestion qui a privilégié les intérêts des créanciers, de la classe des 1 %, plutôt que ceux de la population. Pourtant, il devrait être clair aujourd’hui que la solution au surendettement ne viendra pas de plus de fermetures d’écoles et d’hôpitaux, de la suppression du salaire minimum, de l’augmentation des taxes ou de la diminution des aides sociales.

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires