Breaking News

CCN

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

URL du site internet: http://www.caraibcreolenews.com

Fort-de-France. Dimanche 31 Janvier 2016. CCN. La déclaration de la ministre de la santé, Marisol Touraine, recommandant aux femmes enceintes de l'hexagone de "différer leur voyage sur la Guyane, la Martinique ou dans les territoires d’Outre-Mer en raison du virus ZIKA », a jeté l'émoi en Martinique.

Par leur caractère brutal, intempestif et sans nuances ces propos, apparemment guidés par un souci de santé publique, expriment, en réalité, une vision discriminatoire des "outre-mers". L'impact psychologique, politique et économique de ces recommandations ne saurait être sous-estimé.

L'initiative de madame Marisol Touraine s'avère d'autant plus grave que depuis la période précédant l’épidémie, en toute transparence, la Collectivité Territoriale de Martinique, les services de la Préfecture, de l’ARS et l’ensemble des communes de Martinique se sont mobilisés pour mettre en place des actions sur le terrain, notamment en informant massivement la population des conduites à tenir.

La Collectivité Territoriale de Martinique, pour ce qui la concerne, a arrêté, très tôt, un ensemble de mesures destinées à limiter l'impact de l'épidémie.

Informer les voyageurs, singulièrement les femmes enceintes, sur les bonnes mesures à prendre nous semble être la meilleure solution, lorsque l'on sait que tout le monde n’attrape pas le zika et que tous ceux qui sont atteints par cette épidémie ne développent pas systématiquement ses formes les plus graves.

Il ne s’agit ni de minimiser, ni de dramatiser la situation mais de prendre en charge les risques, de manière responsable et rigoureuse, sans alimenter une panique qui n'a aucune raison d'être.

La Martinique comme les autres pays de la Caraïbe reste une destination sûre. Il convient, plutôt que de se répandre en propos calamiteux, de rassurer et surtout d'informer sur l'action positive et déterminée des autorités locales pour limiter la durée et l'ampleur de l’épidémie de zika et sur les moyens de protection individuelle auxquels sont conviés nos visiteurs.

Francis CAROLE
Conseiller Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique Martinique, le 28 janvier 2016 

Fort-de-France. Dimanche 31 janvier 2016. CCN. Dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Zika qui affecte déjà plusieurs pays de la Caraibe, les Ministres de la Santé des pays de l'OECS (organisation des Etats de la Caraibe Orientale dont fait partie la Martinique) ont souhaité mobiliser leurs populations à travers des actions individuelles le 31 janvier 2016. Aussi, le Président de la CTM invite chaque martiniquais s'associer à cette initiative et à faire la chasse aux gites à Aedes aegypti dans sa maison et autour de sa maison ce dimanche 31 janvier.

En effet, en l'absence de médicament spécifique et de vaccin pour combattre le Zika, la lutte contre le moustique vecteur par la suppression des gites reste le seul moyen efficace de prévention. 

Le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique;

Alfred Marie-Jeanne

Oyapock. Vendredi 15  janvier 2016. CCN. Si pour les habitants des abords du fleuve de l’Oyapock, emprunter une pirogue, marcher sous la pluie, dormir dans un hamac en pleine forêt amazonienne sont d’une banalité quotidienne, il n’en reste pas moins dépaysant pour les citadins.  Leonardo  Nicholas a effectué  pour CCN le voyage, il raconte son périple… c’est à lire

San Juan. Mercredi 13 janvier 2016. CCN. Depuis la fin du XIXe siècle, Porto Rico est une sorte de colonie des États-Unis qui ne dit pas son nom. Officiellement, les quelques îles qui la constituent sont un « territoire non incorporé » ayant un statut de Commonwealth, c’est-à-dire un statut d’État souverain mais au rayon d’action limité. Le système législatif portoricain est ainsi largement influencé par les États-Unis, qui l’ont remodelé à leur sauce. Et ce sont les tribunaux américains qui ont abrogé la loi sur la faillite de l’État, dont disposent pourtant toutes les économies dites développées, y compris les États-Unis. Pourtant, cette loi serait bien utile au gouverneur de ce territoire, qui déclare lui-même que « la dette de Puerto Rico est impayable ».

Pointe à Pitre. Jeudi 7 janvier 2016. CCN. Suite à  l’article anti corse de Christophe Barbier et  à l’édito- réponse  de  CCN,  plusieurs  de nos  lecteurs ont réagi et l’un d’entre eux nous  a  adressé un texte de l’écrivain  Cari–Guadeloupéen Roger Valy-Plaisant, qui s’était  déjà indigné en 2009  de «  Créolitude » un écrit colonialiste et  anti LKP du même Christophe  Barbier. C’est à lire…

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires