Breaking News

CCN

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

URL du site internet: http://www.caraibcreolenews.com

Marigot. Mercredi 11 Mai 2016. CCN. Suite à l’incendie qui a endommagé le service de médecine de l’hôpital Louis Constant Fleming, dimanche 08 mai 2016, la Préfète et la Présidente de la collectivité se sont rendues sur place et au vu des dégâts occasionnés ont immédiatement suggéré, qu’en cas de besoin, un rapprochement soit opéré avec le St Maarten Medical Center (SMMC) au niveau de l’accueil des patients et d’instaurer une coopération médicale le cas échéant.

Paris. Mardi 10 mai 2016. CCN. L’an dernier à la même date, Hollande et ses ministres étaient en Guadeloupe pour l’inauguration du Mémorial ACTe. Il avait même annoncé que son pays allait discuter avec le gouvernement haïtien de la question du remboursement de la dette en or imposée à la 1ère République Noire au lendemain de son indépendance en 1804. Très vite, Hollande s’est rétracté et a donc déparlé.

La Havane. Mardi 10 mai 2016. RHC/CCN. La campagne cubaine pour la prévention du zika, de la dengue et du chikungunya trois maladies qui frappent de plein fouet la région, entre dans sa troisième étape.

Petit-Bourg. Mardi 10 Mai 2016. CCN. Le Maire de la Ville de Petit-Bourg, Monsieur Guy LOSBAR, informe ses administrés qu’il tiendra une permanence le samedi 21 mai 2016, de 10h00 à 13h00, à l’école de Montebello.

Un an après l’inauguration en grande pompe du Mémorial ACTe, en présence du Président de la République française, de ses ministres, de l’ex-président de la Région Guadeloupe, des chefs d’état de la Caricom et de personnalités africaines, quelques jours après l’annonce par des descendants de colons esclavagistes et de quelques autres égarés d’une soit-disant et honteuse « fondation esclavage et réconciliation », la question des réparations post-esclavagistes demeure plus que jamais posée.

Alors que la grande majorité des élus politiques de nos pays colonisés n’osent pas se positionner sur cette problématique, alors que certains « historiens » cautionnent par leur silence ou soutiennent ouvertement le Code Noir et les négationnistes encore présents dans notre pays, des organisations telles que le MIR, le CIPN, l’UGTG militent pour les réparations et ont déjà entamé des actions en justice contre l’État Français avec ses avocats tels que Evita Chevry, Roland Ezelin, Georges-Emmanuel Germany et Patrice Tacita.  Afin que nul n’ignore, CCN publie ci-dessous deux lettres ouvertes du Cran aux plus hautes instances de l’Etat français, ainsi qu’au Maire de Bordeaux. Danik Zandwonis (CCN)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires