Breaking News

Venezuela. Le peuple demande que ceux qui ont encouragé l'ingérence dans le pays soient jugés

13 Sep 2017
254 fois

Caracas. Mercredi 13 septembre 2017. Bolivarinfos/CCN. Résumé du document remis au Ministère Public pour demander une enquête sur ceux qui ont encouragé des actions d'ingérence dans le pays :

Le peuple demande justice contre les traîtres envers la Patrie, le peuple vénézuélien, dans l'exercice de sa souveraineté nationale, un droit consacré dans l'article 5 de la Constitution de la République Bolivarienne du Venezuela, vient devant le Ministère Public, l'organe auquel revient l'action pénale, établi dans l'article 285 de notre Constitution pour demander qu'on engage une enquête pénale et qu'elle ait lieu pour violation présumée des règles que notre ordre juridique fixe expressément dans notre Grande Charte dans le code pénal vénézuélien et dans d'autres lois pénales en vigueur dans la République.

Comme on le sait, la Constitution Bolivarienne, dans son article 263 paragraphe 4, stipule que les relations extérieures de la nation sont l'attribution et l'obligation exclusives et excluantes du chef de l'Etat et du chef du Gouvernement. En vertu de quoi un groupe de députés de l'Assemblée Nationale dans l'illégalité, usurpant les fonctions du chef de l'Etat, s'est donné pour tâche d'exercer ces attributions en invoquant devant des organismes internationaux comme l'OEA, devant le Gouvernement des Etats-Unis, devant l'Union Européenne avec la participation de certains Gouvernements latino-américains collabos de l'impérialisme nord-américain : le Pérou, la Colombie, le Mexique, l'Argentine entre autres.

Une intervention étrangère pour renverser le Gouvernement légitime et constitutionnel du camarade Président Nicolás Maduro Moros et la Révolution Bolivarienne. Le peuple vénézuélien, suite aux demandes d'intervention étrangère, au blocus financier et commercial contre le Gouvernement bolivarien ait été victime d'une rigoureuse guerre économique, de pénuries de produits de première nécessité, a supporté le blocus des opérations commerciales pour l'acquisition de médicaments, le boycott des opérations commerciales de PDVSA, tout ce qui affecte la stabilité politique de la nation et son économie avec les pires fins de destruction du système politique, financier et commercial vénézuélien.

La communauté internationale et les peuples du monde sont témoins d'un fait politique notoire et d’un fait communicationnel comme le sont les appels, les voyages à l'étranger et les déclarations aux médias papier et aux télévisions étrangères réitérés des dirigeants politiques de la droite vénézuélienne regroupés dans ce qu'on appelle la Table de l'Unité Démocratique (MUD) qui demandent que les Gouvernements de pays étrangers interviennent dans nos affaires intérieures, blessant ainsi notre souveraineté et violant les traités internationaux.

La Constitution de la République Bolivarienne du Venezuela et le code pénal en vigueur parmi d'autres lois de sécurité de la nation. Le peuple vénézuélien demande le respect de la Constitution de la République concernant les droits imprescriptibles de la nation et les devoirs que nous sommes obligés de remplir en tant que citoyens vénézuéliens comme il est dit dans l'article 13 de la Constitution : « Le territoire ne pourra jamais être cédé, transmis, loué d'aucune façon, aliéné pas même temporairement ou partiellement en faveur d'Etats étrangers ou d'autres sujets du droit international.

L'article 130 signale aussi clairement : « Les Vénézuéliens ont le devoir d'honorer et de défendre la Patrie, ses symboles, ses valeurs culturelles, de sauvegarder et de protéger la souveraineté, la nationalité, l'intégrité du territoire, l'autodétermination et les intérêts de la Nation. »

Il n'y aucun doute que les actions des députés de la MUD devant les organismes régionaux et les Gouvernements étrangers, en particulier en ce qui concerne le président nord-américain Donald Trump, peuvent être considérées comme des délits de trahison envers la Patrie. Par conséquent en demandant expressément l'intervention d'un pays étranger dans les affaires intérieures du Venezuela, en recevant des ressources de pays étrangers ou de leurs institutions de citoyens pour déstabiliser l'ordre social, on porte atteinte à l'indépendance.

Le peuple demande

En vertu de toutes ces allégations, attendu les circonstances de fait et de droit matérialisée dans chacune de ces actions et des omissions faites par les députés de l'Assemblée Nationale dans l'illégalité et par des dirigeants politiques de certains partis de l'opposition, nous demandons devant ce Bureau du Procureur Général de la République qu'il veuille bien accomplir le bloc des lois en vigueur applicables et qu'ils soient sanctionnés pour délit de trahison envers la Patrie étant donné que la justice doit rester le nord, la souveraineté, le bien commun, la bonne foi dans ce qui est inhérent aux fonctions et aux attributions des serviteurs publics de vocation.

En ce sens, on ratifie la demande nécessaire d'action judiciaire rapide et opportune contre ces Vénézuéliens qui, sur notre territoire ou à l'extérieur, sont impliqués dans la commission présumée de ces délits qui violent de façon réitérée et flagrante et enfreignent les règles internationales constitutionnelles et légales applicables.

Caracas 11 septembre 2017

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol:

http://albaciudad.org/2017/09/ministra-de-cultura-leyo-resumen-de-documento-entregado-a-la-fiscalia-este-lunes/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/09/venezuela-le-peuple-demande-que-ceux-qui-ont-encourage-l-ingerence-dans-le-pays-soient-juges.html

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires