Breaking News

Suivez CCN sur : 

CMA ZCL TV

Venezuela. Silence des médias sur les élections régionales

12 Oct 2017
355 fois

Caracas. Jeudi 12 Octobre 2017. Bolivarinfos/CCN. Le président du Venezuela, Nicolás Maduro a dénoncé récemment le silence des médias internationaux sur les élections régionales, le même silence qu'ils ont fait en juillet dernier sur les élections à l'Assemblée Nationale Constituante.

Maduro a assuré que les médias internationaux ne parlent pas des élections régionales, les 22° élections en 18 ans de Révolution Bolivarienne pour continuer la campagne de discrédit du Venezuela, soutenir le discours sur la « dictature » qu'utilise l'opposition et créer les conditions pour une intervention militaire étrangère.

De plus, il a indiqué que la presse internationale cherche à occulter le fait que l'opposition vénézuélienne participera aux élections en présentant des candidats aux postes de gouverneurs bien qu'elle ait signalé, au cours d’élections précédentes, en particulier quand elle a perdu les présidentielles, que le Conseil National Electoral (CNE) fraude.

« Les agences de presse AP, Reuters, AFP, EFE, CNN en anglais, Fox News se taisent et occultent le fait qu'au Venezuela, le 15 octobre vont avoir lieu les 22° élections en 18 ans et que tous les partis politiques s'y sont inscrits à l'invitation de l'Assemblée Nationale Constituante, » a déclaré le Président.

Un exemple évident du boycott de l'information que font les médias internationaux, les grandes agences et les corporations de médias concernant les élections organisées par le Gouvernement vénézuélien est le silence qui a été fait sur la participation de plus de 8 millions de Vénézuéliens à l'élection des membres de l'Assemblée Nationale Constituante

(ANC).

La presse internationale, en harmonie avec la droite vénézuélienne, a minimisé la participation des Vénézuéliens à ce processus électoral qui a eu lieu le 30 juillet dernier. L'ANC est prévue dans la Constitution de 1999 mise en place par l'ex-président Hugo Chávez.

« L'oligarchie des médias du pays a décrété une censure, un silence sur l'Assemblée Nationale Constituante pour essayer de l'asphyxier, de lui porter atteinte. Ils n'ont pas informé sur le travail qu'elle accomplit, ils le taisent, » a assuré un jour le Président dans son émission Les Dimanches avec Maduro.

Pour sa part, le premier vice-président de l'ANC, Aristóbulo Istúriz, a assuré que les médias internationaux cherchent à occulter la force du pouvoir Constituant à cause de son influence sur le réveil de la conscience des peules du monde.

Pour l'analyste politique Homero Monsalve, professeur à l'Université des Andes, le Venezuela est soumis à une conception internationale des médias très négative.

Il a expliqué que les médias « oublient le principe de la non ingérence. » De cette façon, ils opacifient la gestion convenable de la situation de la démocratie dans ce pays.

Concernant les élections, l'analyste a souligné : « Il est très facile de l'étranger de créer des situations qui nient la paix et la tranquillité des Vénézuéliens en pariant sur le chaos. »

Pourquoi occulter les élections régionales ?

Un article publié dans Mission Vérité affirme que l'intention des médias internationaux qui conspirent avec la droite vénézuélienne en ne montrant pas la participation de milliers de Vénézuéliens aux élections est d'encourager l'ingérence pour renverser le Gouvernement de Nicolás Maduro.

Le Congrès des Etats-Unis (USA) discute actuellement un projet de loi qui masque l'intervention au Venezuela « à but humanitaires. »

Il s'agit de la « Loi d'assistance Humanitaire et de Défense de la Gouvernabilité Démocratique du Venezuela 2017" (Venezuela Humanitarian Assistance and Defense of Democratic Governance Act of 2017).

« Déjà engagés dans cette direction, l'organisation d'élections ne semblera pas importante aux acteurs de l'ingérence. Mais pour régler les différends internes et légitimer la démocratie vénézuélienne, elles sont très importantes. C'est un élément à prendre en compte. Les Etats-Unis ont besoin d'une politique désarticulée à l'intérieur du pays et les élections régionales vont en sens inverse, » souligne Mission Vérité.

L'analyste du site indique qu'il est contradictoire mais aussi habituel dans la politique vénézuélienne insolite que la coalition d'opposition Table de l'Unité Démocratique (MUD) courent inscrire leurs candidats aux postes de gouverneurs tout de suite alors qu'ils parlent de dictature.

En une seule action d'inquiétude politique, ils ont démonté ce qu'on appelle « la non reconnaissance » des institutions et de l'Etat et des institutions qu'ils ont prônée pendant une bonne partie de 2017 dans leurs tournées internationales pour « dénoncer » la situation au Venezuela.

Les élections régionales représentent le renforcement de la démocratie vénézuélienne, peu importe quel côté obtient la majorité des gouverneurs. Ces élections sont aussi un arrêt politique de l'escalade de violence que cherche encore l'opposition en vue d'une guerre.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/Elecciones-regionales-en-Venezuela-sin-espacio-en-la-prensa-internacional-20171011-0049.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/10/venezuela-silence-des-medias-sur-les-elections-regionales.html

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires