Breaking News

Venezuela : L'ambassadeur des Etats-Unis en Colombie

12 Fév 2018 CCN
320 fois

Colombie. Lundi 12 Février 2018. CCN.Dans une nouvelle démonstration des intentions d'ingérence des Etats-Unis dans la région, l'ambassade étasunienne en Colombie a publié aujourd'hui sur Twitter une déclaration de son représentant Kevin Whitaker qui affirme que le Venezuela a besoin d'une « issue démocratique, institutionnelle et rapide. »

 

Cette citation est extraite d'une interview de l'ambassadeur réalisée par la journaliste colombienne Claudia Palacios et dont la première partie était consacrée à la situation au Venezuela, à seulement quelques heures de la décision du Conseil Electoral de fixer au 22 avril les élections présidentielles. Une décision qui, après des négociations ardues grâce auxquelles on a obtenu un important consensus entre les parties, n'a pas eu l'aval de l’opposition qui s'est retirée du dialogue au dernier moment.

 

Ce rejet « surprenant » de l'Accord pour le Coexistence Démocratique au Venezuela par une partie du secteur de l’opposition a provoqué de nombreux soupçons et beaucoup d'analyses dans différents médias confirmés ensuite par un communiqué des Etats-Unis dans lequel ils critiquent l'organisation de ces élections et par des déclarations « officieuses » d'un fonctionnaire qui déclare que la Maison Blanche considère la possibilité de mettre en place des sanctions contre le Venezuela et de ne pas reconnaître les résultats des élections.

 

Pendant cette interview, Whitaker a déclaré que la solution que son pays avaliserait pour soutenir le processus d'élections serait avec l’intervention « d'une coalition » de pays comme la Colombie, le Mexique, le Chili, l'Argentine, le Pérou sans préciser que ceux-ci font partie de ce qu'on appelle le « Groupe de Lima » qui a déjà pris position et invité à prendre des mesures concernant les élections au Venezuela. « Si l'OEA n'arrive pas à obtenir le consensus, alors, nous chercherons une autre façon, » a-t-il affirmé en ajoutant que « nous, (les Etats-Unis) nous devons collaborer ensemble à ce sujet. Il est très important de diriger mais il est très important aussi qu'il y a it un consensus. »

 

« Préférez-vous être comme un « détritus », ne pas faire partie des acteurs de cette Alliance ? » a demandé la journaliste : « Au mieux, ce serait quelque chose avec tous les pays, en travaillant ensemble. Parlons clair : un effort dirigé par les Etats-Unis plairait beaucoup aux dirigeants du régime vénézuélien […] Nous devons éviter cela, » a-t-il conclu.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2018/02/10/injerencia-de-eeuu-embajador-en-colombia-abogo-por-una-salida-democratica-institucional-y-rapida-en-venezuela-con-la-intervencion-del-grupo-de-lima/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/02/venezuela-l-ambassadeur-des-etats-unis-en-colombie-plaide-pour-une-issue-democratique-institutionnelle-et-rapide-grace-a-l-intervention-du-groupe-de-lima.html

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires