Venezuela : Le vice-président des Etats-Unis rencontre l'opposition et promet 16 millions de dollars d'aide

15 Avr 2018
125 fois

Caracas. Dimanche 15 avril 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le vice-président des Etats-Unis Mike Pence a rencontré vendredi dans la soirée des membres de l'opposition vénézuélienne à Lima, Pérou, dans le cadre du Sommet des Amériques et il a annoncé que « les Etats-Unis consacreront un fond supplémentaire de 16 millions de dollars à la région pour soutenir les Vénézuéliens qui ont fui » leur pays.

Il a donné cette information au cours d'une rencontre avec Antonio Ledezma, Carlos Vecchio, David Smolansky, Julio Borges et d'autres membres de l'opposition à la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis au Pérou, Krishna Urs, pour parler de l'engagement du Gouvernement Trump dans le « rétablissement de la démocratie au Venezuela » comme ils appellent leurs efforts pour renverser le président légitime Nicolás Maduro.

Selon une vidéo de La Voix de l'Amérique, Ledezma est intervenu pour signaler que « ce que nous demandons, en plus de cette aide humanitaire, c'est une intervention humanitaire pour le Venezuela (…) Les sanctions sont nécessaires : élargir les sanctions, intensifier les sanctions qui ne sont pas contre le peuple. » Pence a répondu que « nous obtiendrons le soutien pour des sanctions supplémentaires, un isolement supplémentaire et une pression diplomatique supplémentaire sur le Venezuela. »

Pence a indiqué aussi qu'il y aura un appel à « leurs alliés dans la région » pour stimuler « plus de sanctions » contre le Venezuela et pour demander plus de soutien pour « l'effort humanitaire. »

Selon une note de l'agence EFE, les fonds aideraient soi-disant à fournir aux réfugiés vénézuéliens en Colombie et au Brésil « une eau qui soit bonne à boire, des produits d'hygiène, un refuge, une protection contre la violence et l'exploitation et des possibilités de travail et d'éducation, » selon ce que déclare le Département d'Etat dans un communiqué.

L'Agence étasunienne pour le Développement (USAID) répartirait 3,5 millions de ces fonds entre les organisations locales et le reste irait à l'ACNUR. En 2013, le président de la Bolivie, Evo Morales, a expulsé l'USAID de son pays en l'accusant d'ingérence politique.

Le sous-secrétaire du Département d'Etat Francisco Palmieri et l'administrateur de l'USAID Mark Green participaient aussi à cette rencontre.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires