Breaking News

Venezuela: L'opposition fait son crique

13 Jan 2019
305 fois

Caracas. Dimanche 13 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a dénoncé vendredi le fait que l'opposition dirige des plans de déstabilisation pour porter atteinte à a paix du pays.

Il a qualifié les déclarations de l'Assemblée Nationale (AN) dans l'illégalité de « cirque médiatique » qui a pour but d'instaurer un faux schéma d'opinion à l'étranger et de porter atteinte à la situation politique du pays au début du nouveau mandat du Président.

« C'est un cirque destiné à jouer à la déstabilisation, c'est le même groupe qui a planifié les guarimbas (violences de groupes extrémistes). Ils continuent à mentir aux gens (...) Le Venezuela suit une voie qui est celle de la paix et de la Constitution, » a-t-il déclaré à la presse.

Le chef de l'Etat a affirmé que c'est « un coup d'Etat par twitts, un cirque médiatique dont le pays a déjà l'expérience. » Il a exhorté le peuple à rester uni et mobilisé dans les rues pour empêcher toute tentative de protestations violentes de l'opposition comme celles qui ont eu lieu en 2017 pendant ce qu'on appelle les "guarimbas".

« Combien de fois ont-ils dit d'Hugo Chávez qu'il était illégitime ? Combien de fois ne l'ont-ils pas dit de Maduro? Combien de fois ont-ils joué à la politique de façon anticonstitutionnelle ? »

« Le peuple mobilisé est la garantie de la paix, c'est le vaccin contre tout processus de déstabilisation. Il y a des gens de l'opposition qui sont désespérés et le vaccin, c'est le peuple mobilisé et le Gouvernement qui travaille, » a-t-il souligné.

Agression de l'Ambassade du Venezuela au Pérou

Le Président a lancé un appel au Gouvernement péruvien face à l'agression commise par un groupe violent de personnes contre l'Ambassade du Venezuela à Lima (la capitale) et a exigé des excuses publiques du Gouvernement ainsi que l'arrestation immédiate des responsables.

Il a également déclaré qu'il dénoncerait devant l’Organisation des Nations Unies (ONU) cet acte qui n'a pas été arrêté par les autorités bien qu'il constitue un fait très anti-diplomatique et viole le Droit International.

« Le Venezuela exige que ce groupe qui a attaqué notre ambassade au Pérou soit arrêté et jugé publiquement. On n'a jamais vu qu'on attaque une ambassade. Où est le Président de ce pays ? » a-t-il conclu.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires