Breaking News

Venezuela: Attaque terroriste contre des magasins de matériel médical

13 Jan 2019
118 fois

Caracas. Dimanche 13 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le vice-président du secteur du Développement Social et Territorial, Aristóbulo Istúriz, a indiqué que parmi les pertes se trouvent 1 hôpital de campagne avec bloc opératoire et thérapie intensive, 3 unités de réanimation de nouveaux-nés, des couveuses, du matériel à ultrasons, du matériel d'ophtalmologie et d'odontologie, 20 lampes chirurgicales pour salles d'opérations, 3 arcs en C, 16 machines à Rayons X, 14 machines d'anesthésie, 54 systèmes de ventilation, 3 fabriques d'osmose inversée, 3 tomographes et 1 accélérateur de particules linéaire.

Vendredi, Aristóbulo Istúriz a dénoncé le « plus important acte criminel commis contre la santé au Venezuela: l'incendie provoqué jeudi dans les entrepôts de l'Institut Vénézuélien des Assurances Sociales (IVSS), à Guarenas, pendant que se déroulait l'investiture du Président Nicolás Maduro devant le Tribunal Suprême de Justice. »

Il a fait ces déclarations lors d'une conférence de presse au Palais de Miraflores, avec le ministre du Pouvoir Populaire pour la Santé, Carlos Alvarado, de la présidente de l'IVSS, Magaly Gutiérrez et du directeur de la Protection Civile, Randy Rodríguez.

 

Les pertes incluent des équipements médicaux pour le traitement par dialyses de 10 080 patients pendant 2 mois « tout le matériel pour 2 mois a été perdu, » a précisé Istúriz. On a perdu aussi du matériel pour cette sorte de traitement destiné à une Unité de Dialyse qui devait être inaugurée à Valle la Pascua dans l'état de Guárico ainsiq ue du matériel qui était prêt à être distribué dans 2 hangars.

« Nous sommes là pour dénoncer devant tout le pays le pire acte criminel commis contre la santé au Venezuela dans toute son histoire. Cet incendie a été un acte de barbarie contre l'humanisme qui porte atteinte au peuple. »

Les entrepôts de l'IVSS couvrent 22 000 mètres carrés et sont organisés en 6 hangars dont 2 ont été totalement détruits. Ceux-ci contenaient aussi du matériel destinés à l'hôpital de San Juan de los Morros, à Guárico, qui va bientôt être terminé et à l'hôpital de Guanta, en Anzoátegui.

« Là se trouvait l'équipement logistique de la Sécurité Sociale. Quand on construit un hôpital, on n'attend pas qu'il soit terminé pour acheter le matériel. Ces hôpitaux et cette nouvelle unité de dialyse devaient être inaugurés au premier trimestre de cette année, ce matériel a été perdu, » a-t-il expliqué.

Il a assuré que le remplacement des équipements et du matériel perdus se fera dns les prochains jours par la voie aérienne.

Le Système Nacional de Gestion du Risque a envoyé plus de 100 pompiers du gouvernement de Miranda, du District de la Capitale et de la municipalité de Zamora qui ont éteint le feu avec plus de 4 000 000 de litres d'eau, a précisé Istúriz.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires