Breaking News

Venezuela : Le Gouvernement chinois affirme que « l'aide humanitaire » des Etats-Unis pourrait amener de graves conflits

26 Fév 2019
204 fois

Caracas. Mardi 26 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La Chine a déclaré aujourd'hui que l'entrée de « l'aide humanitaire »au Venezuela pourrait « déchaîner des confits » et avoir « de graves conséquences » et elle a réaffirmé son opposition « à toute action » qui pourrait amener une escalade de violence dans le pays.

« Une entrée par la force de ce qu'on appelle « l'aide humanitaire » pourrait déchaîner des confits  et avoir  de graves conséquences et personne ne veut voir cela, » a déclaré le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères chinois Geng Shuang lors de sa conférence de presse quotidienne.

Le Gouvernement vénézuélien a agi « avec modération » pour « sauvegarder la paix et la stabilité » intérieures et prévenir une escalade de violence, a assuré Geng.

 

« La Chine est contre toute intervention militaire au Venezuela et contre toute action qui pourrait causer une escalade ou des conflits dans le pays, » a-t-il ajouté. 

Il a également défendu les échanges entre la Chine et le Venezuela et leur « légitimité » en disant qu'ils se font « sur la base de l'égalité, du bénéfice mutuel et selon les règles du commerce. »

« La Chine poursuivra ses échanges et sa coopération avec le Venezuela dans différents secteurs, » a déclaré Geng.

Le président du Parlement, Juan Guaidó, qui s'est autoproclamé « président par interim » du Venezuela, a renouvelé jeudi par un « décret présidentiel » l'autorisation d'entrée de « l'aide humanitaire » que le Gouvernement de Nicolás Maduro refuse d'accepter et a demandé aux militaires d'agir selon ses instructions.

Le président Maduro a répondu qu'il ne permettrait pas l'entrée de l'aide en disant que ce sont des « dons pourris » qui peuvent ouvrir la voie à une intervention étrangère.

La chancellerie chinoise a manifesté, au début de ce mois, son soutien à la communauté internationale pour trouver une solution pacifique à la crise que vit le Venezuela et a manifesté son désir que toutes les parties jouent un « rôle constructif » pour y arriver. 

Cependant, environ 50 pays – y compris la Chine et la Russie, 2 membres permanents du Conseil de Sécurité - ont soutenu jeudi les autorités vénézuéliennes et se sont engagés à collaborer pour défendre les principes de base comme le respect de la souveraineté nationale.

Le chancelier vénézuélien, Jorge Arreaza, a prévu pour aujourd'hui, vendredi, une réunion informelle avec des représentants de ces pays sur invitation de la mission vénézuélienne devant l'ONU.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires