Breaking News

Venezuela : 5 mensonges de Guaidó

01 Mai 2019
580 fois

Caracas. Mercredi 1 mai 2019. CCN/Bollivarinfos/Françoise Lopez. Le député autoproclamé « président par interim » du Venezuela, Juan Guaidó, a fait un discours mardi après avoir tenté un coup d'Etat contre le Gouvernement. Regardez comment l'allié des Etats-Unis déforme les informations :

« Ce qu'a dit le régime, qu'il avait le contrôle de la Force Armée est une farce. »

Le ministre de la Défense, Vladimir Padrino López, et la Force Armée Nationale Bolivarienne (FANB) ont exprimé leur soutien au Gouvernement de Nicolás Maduro et ont condamné le fait que la droite tente de prendre le pouvoir par la violence. Le ministre a qualifié la tentative de coup d’État « d'acte terroriste lâche. »

« Nous savons que Maduro n'a ni le soutien ni le respect de la Force Armée et encore moins du peuple du Venezuela (…) Ils ont lancé un appel à aller à Miraflores et personne n'est venu. »

Le chavisme s'est concentré dans les environs du Palais de Miraflores (siège du Gouvernement) pour condamner le coup d'Etat et veiller au respect des institutions du pays qu'un petit groupe de militaires cherchait à briser.

« Mes remerciements à la communauté internationale pour son soutien. »

Par « communauté internationale, » Guaidó entend « les Etats-Unis » et les gouvernements d'extrême-droite qui soutiennent la prise du pouvoir par la violence. Différents Gouvernements, partis politiques et mouvements sociaux du monde entier ont condamné le coup d’État et appelé au dialogue.

Lisez les réactions du monde à ce coup d'Etat...

« Il n'y a pas de possibilité de coup d'Etat à moins qu'ils veuillent m'arrêter. »

Il y a un petit groupe de militaires qui se sont soulevés contre le Gouvernement et ont été neutralisés par celui-ci. Ils ont utilisé des armes et à leur tour, les opposants ont créé des foyers de violence dans la capitale. Les Etats-Unis, d'autre part, ont admis soutenir ce coup d'Etat et vouloir un changement de Gouvernement au Venezuela.

Vraiment, député ?

« Le Venezuela a aujourd'hui l'occasion d'une rébellion pacifique. »

La plupart des militaires qui étaient initialement sur l'échangeur Altamira ont été trompés par lui. Le reste des militaires soulevés était armé et attaquaient la base aérienne de La Carlota, à Caracas (la capitale) avec des individus violents de l’opposition. 

« Je me trouvais à #LaCarlota quand on a entendu une rafale de tirs qui provenait de l'échangeur Altamira pris par un groupe de militaires traîtres et c'était juste le moment où ils tirent, regardez attentivement, même es civils qui étaient là sortent aussi leurs armes pic.twitter.com/m9evaaKCQl

  • Madelein Garcia (@madeleintlSUR) 30 avril 2019

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires