Breaking News

Venezuela : L'Esequibo contre le soutien à Guiadó

29 Sep 2019
367 fois

Caracas. Dimanche 29 septembre 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le Gouvernement vénézuélien a demandé au Ministère Public d'ouvrir une enquête sur e député de l'Assemblée Nationale dans l'illégalité, Juan Guaidó, suspecté d'être impliqué dans des plans destinés à remettre l'Esequibo au Guyana.

C'est la vice-présidente exécutive de la République, Delcy Rodríguez, qui a fait cette demande et lors d’une conférence de presse, elle a montré en enregistrement audio sur lequel Vanessa Neumann, une Vénézuélienne résidant aux Etats-Unis qui travaille pour le Commandement Spécial du Département de la Défense étasunien et Manuel Abendaño, un conseiller de Guaidó, avouent que, pour donner leur soutien au soi-disant président par interim, il doit laisser de côté la revendication du Venezuela sur l' Esequibo guyanais. 

Au cours de sa conversation avec Avendaño, Neumann dit : « Le problème numéro 1 que le Foreign Commonwealth & Office (Ministère des Affaires Etrangères et de la Man-communauté des Nations de Grande Bretagne) nous a indiqué est qu'ils ne vont pas nous soutenir tant que nous restons sur la ligne officielle de prendre l'Esequibo au Guyana».

« Je l'ai dit à María Teresa Belandria (la personne désignée par Juan Guaidó comme soi-disant ambassadrice du Venezuela au Brésil) que je ne conseillerai à personne d'avoir une opinion sur le Guyana. C'était avant que Juan arrive au pouvoir, » a dit Neumann. « Ma première réunion avec le Groupe de Lima   a été aussi avec le haut commissaire du Guyana qui est venu et m'a dit qu'il voulait connaître la position de Juan Guaidó sur le Guyana. Ma position est ‘Drop the topic‘ (ne touchez as à ça).»

Rodríguez a expliqué qu'ils admettent qu'ils « vont changer a position du Venezuela pour remettre l'Esequibo à Exxon Mobil et aux autres entreprsies transnationales, niant ainsi les droits légitimes du Venezuela sur ce territoire  sur lequel il existe une controverse qui doit être résolue dans le cadre de l'Accord de Genève de 1966. »

A son avis, l'organisation dirigée par Juan Guaidó « travaille non seulement pour les transnationales mais aussi pour son enrichissement personnel. » Elle a rappelé l'affaire Crystallex, dans laquelle Guaidó avait désigné un procureur qui a remis els intérêts du Venezuela à des entreprises étrangères.

« C'est une organisation criminelle qui n'a pas commencé le 10 janvier mais qui était planifiée avant e délit, » a-t-elle déclaré sur la base des paroles de Neumann. « Il est tout à fait évident que le projet de Guaidó est planifié par le Gouvernement des Etats-Unis pour commettre des délits, » a souligné Rodríguez.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2019/09/guayana-esequiba-juan-guaido-vanessa-neumann/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/09/venezuela-l-esequibo-contre-le-soutien-a-guiado.html

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires