Breaking News

Venezuela : Les pétroliers iraniens marquent la fin de l'hégémonie des Etats-Unis

03 Jui 2020
496 fois

Caracas. Mercredi 3 juin 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Un rapport révèle que l'envoi de pétroliers iraniens au Venezuela montre une restructuration géopolitique et la fin de l'hégémonie étasunienne.

L'agence de presse russe Sputnik, dans un reportage publié mercredi, a examiné les effets de l'envoi des pétroliers iraniens chargés d'essence au Venezuela et écrit que cela pourrait être attribué à la « restructuration géopolitique » pour plusieurs raisons.

« Les Etats-Unis sont en train de perdre leur hégémonie et le monde est en train de redevenir multipolaire, » indique le rapport.

L’Iran a envoyé au Venezuela 5 pétroliers chargés de 1 530 000 barils de pétrole et d'additifs pour palier la grande pénurie de combustible dont souffre le pays à cause des sanctions imposées par les Etats-Unis dans le cadre de leur campagne de pressions sur le Gouvernement du président Nicolás Maduro. Jusqu'à présent, 3 des pétroliers sont entrés dans les eaux territoriales vénézuéliennes.

Ces pétroliers, selon Sputnik, ont représenté dès le début de leur voyage, une rupture des sanctions des Etats-Unis contre le Venezuela.

« L’Iran a obligé les Etats-Unis à respecter les lois en envoyant des bateaux au Venezuela » HISPANTV

L'ambassadeur d' Iran au Venezuela souligne que l'envoi de pétroliers iraniens au Venezuela a obligé les Etats-Unis à se soumettre aux lois internationales.

« L’Iran est aussi un pays bloqué économiquement par le Gouvernement étasunien présidé par Donald Trump après que Washington se soit retiré unilatéralement de l'accord nucléaire intitulé officiellement Plan Intégral d'Action Conjointe (PIAC ou JCPOA), en 2018, et ait commencé à appliquer la politique de la « plus forte pression » contre Téhéran, » a-t-il ajouté. 

« L'objectif était d'étouffer le pays grâce à un blocus économique, une stratégie identique à celle utilisée contre le Venezuela, » a-t-il signalé et il a ajouté que la multi-polarité du monde, maintenant, est en train d'être organisée par des pays comme la Chine et la Russie, des Etats avec lesquels le Venezuela a aussi collaboré étroitement.

Il a souligné également qu'alors que l'Amérique Latine est incapable de faire une réponse pour arrêter ou rompre le blocus des Etats-Unis, le Venezuela, assiégé, a renforcé ses relations avec la Russie, la Chine et l’Iran, des pays qui ont aussi été attaqués économiquement par la Maison Blanche.

Malgré la campagne de menaces et de pressions des Etats-Unis, le pétrolier ‘Fortune’ est déjà amarré dans le port de la raffinerie d'El Palito, dans l'état de Carabobo (nord), et le ‘Forest’ dans le port de Punta Cardón, au nord-ouest du Venezuela. Le troisième bateau, le «Faxón» arrivera mercredi.

Les Etats-Unis ont menacé de couper la route aux bateaux iraniens dans les Caraïbes. La République Islamique, pour sa part, a averti Washington de qu'il pourrait avoir des problèmes si ses navires subissaient n'importe quel contretemps en Mer des Caraïbes.

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a glorifié le fait que l'envoi des bateaux iraniens est un symbole de liberté et de courage des 2 pays et est devenu un tournant de l'indépendance. 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires