Breaking News

Brésil : Lula met en garde contre le danger d'un putsch militaire dans le pays en garde contre le danger d'un putsch militaire dans le pays

03 Jui 2020 Par Jesús A. Rondón
586 fois

Río de Janeiro.  Mercredi 3 juin 2020. (RHC). CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez.  L’ex-président du Brésil, Luiz Inacio Da Silva, Lula, a lancé une mise en garde contre le danger d’un putsch militaire dans son pays après plusieurs déclarations polémiques de la part de membres de l’entourage du président Jair Bolsonaro.

« Un avertissement aux démocrates du Brésil : les putschistes ont déjà mis un pied dans notre balcon ; s’il n’y a pas de réaction, ils abattront notre porte » a écrit Lula sur son compte twitter.

Le 27 mai, un des fils du président, le député Eduardo Bolsonaro, a signalé dans une interview qu’il n’est plus question de débattre si un moment de rupture arrivera, mais quand il se produira et il a passé sous silence la possibilité que son père prenne une quelconque mesure plus énergique.

De plus, le 28 mai il a parlé du coup militaire de 1964 qui a inauguré la dictature militaire au Brésil. Il a signalé que c’était une réponse des militaires à la clameur populaire. Il a indiqué que maintenant les forces armées pourraient avoir un remède pour détendre la situation et rétablir après le jeu démocratique.

Les propos du fils du président interviennent au milieu d’une crise institutionnelle entre le pouvoir judiciaire et l’exécutif, un jour après que le Tribunal Suprême Fédéral a autorisé une opération policière contre des politiques et des chefs d’entreprise partisans de Bolsonaro accusés de former une machine de diffusion de fausses nouvelles.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires