Breaking News

Bolivie : Almagro reconnaît son rôle dans le coup d’Etat contre Evo

21 Nov 2020
304 fois

Sucre. Samedi 21 Novembre 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le secrétaire général de l’Organisation des Etats Américains (OEA), Luis Almagro, a reconnu son rôle dans le coup d’Etat qui a provoqué le départ forcé du Gouvernement de l’ex-président Evo Morales.

Dans le livre « Luis Almagro ne demande pas pardon, » le représentant de l’organisme international raconte comment il a fait en sorte  que Morales puisse se présenter aux élections en 2019 « pour gagner sa confiance. »

Ce texte est le résultat de plus de 100 interviews et de 20heures avec Almagro. On y décrit son parcours politique et parmi les faits les plus significatifs qui y sont racontés se trouve la stratégie qu’il a utilisée pour « évincer Evo Morales», le fait d’avoir convaincu les Etats-Unis de s’allier à sa position contre le Gouvernement vénézuélien ou son soutien à  Dilma Rouseff.

Les auteurs du livre montrent que le rôle d’Almagro dans le départ de Morales a fait partie d’une stratégie qui a été mise en place en 2017 et s’est achevée avec la mission d’observation des élections de l’OEA destinée à présenter de soi-disant irrégularités dans le décompte des voix en 2019  et à empêcher ainsi Evo Morales d’être réélu, ce qui a encouragé le coup d’Etat militaire.

A propos d’Evo Morales et des élections de 2019, Almagro déclare : « Nous ouvrions une possibilité qui était qu’Evo gagne légitimement. C’était le prix à payer. Pour moi, c’était impossible, impossible. Evo avait encore moins de voix qu’au referendum, c’est-à-dire quand il n’était pas en forme. ensuite, nous ouvrions la possibilité que l’opposition bolivienne  gagne légitimement. Et nous fermions la possibilité qu’ Evo vole l’élection. »

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires