Breaking News

Pérou: Le nouveau Gouvernement doit convoquer une Assemblée Constituante

21 Nov 2020
437 fois

Lima. Samedi 21 Novembre 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La Confédération Nationale Agraire remet en question Francisco Sagasti et exige que le nouveau Gouvernement convoque immédiatement une Assemblée Constituante pour concevoir et approuver une nouvelle Constitution.

Si le Gouvernement de transition de Francisco Sagasti veut obtenir une réelle légitimité, il est dans l’obligation de convoquer une Assemblée Constituante pour concevoir et approuver démocratiquement une nouvelle Constitution pour le Pérou. 

C’est ce que pense la Confédération Nationale Agraire (CNA) qui explique que le changement du système politique n’est pas réel si on continue à opérer « sous les mêmes règles de la Constitution néo-libérale approuvée par la dictature de Fujimori » qui donne la priorité au modèle extractiviste.

Ils disent que  le Pérou a une occasion historique de se refonder en tant qu’Etat plurinational et pluriculturel grâce à un Pouvoir Constituant de « tous les sangs, » composé en particulier  par les secteurs populaires et les peuple sindigènes originaires paysans.

Dans une note de presse, la CNA déclare que la Constitution politique du  Pérou , approuvée en 1993 sous la dictature d’Alberto Fujimori, a imposé dans le pays un système politique, économique et social d’exclusion, de classe, de discrimination, raciste et machiste.

Il s’agit d’une Constitution « qui opprime et rend invisible  l’immense majorité des Péruviens, surtout nos peuples indigènes originaires et paysans de la côte, des , Andes et de  l’Amazonie, » ajoute la CNA.

Pour cette raison, l’organisation paysanne considère que, pour obtenir un véritable changement, l’accession au pouvoir  de Francisco Sagasti en tant que président de la République ne suffit pas mais qu’on devrait convoquer une assemblée Constituante pour rédiger une nouvelle Constitution.

« Notre pays demande une restructuration urgente qui permette de rendre visibles ces transformations nécessaires pour inclure les secteurs les moins favorisés de notre population. »

Cette restructuration, ajoutent-ils, doit se faire à travers l’application d’un modèle politique qui respecte les droits fondamentaux des Péruviens, surtout les droits collectifs, les territoires, l’identité culturelle et la participation des peuples indigènes.

Remise en question de Francisco Sagasti

Francisco Sagasti, membre du Parti Morado et nouveau président du Pérou, est aussi remis en question par le syndicat paysan car ils considèrent qu’il «  a démontré une vocation évidente à défendre les intérêts des grands groupes d’entreprises » à cause de certains obstacles qu’aurait mis  Sagasti pour approuver « des initiatives que le peuple a exigées pour survivre pendant la crise sanitaire qui nous frappe. »

Ils soutiennent que « si le nouveau Gouvernement veut obtenir une réelle légitimité, il est dans l’obligation de convoquer une Assemblée Constituante pour concevoir et approuver démocratiquement une nouvelle Constitution pour le Pérou. »

Cette assemblée devra rassembler des Péruviens convenables et véritablement représentatifs de tous les secteurs sociaux du Pérou, « essentiellement les secteurs populaires et ceux de nos peuples indigènes originaires paysans. »

La CNA est une organisation syndicale de paysans, de petits et moyens producteurs agricoles et de peuples originaires et est implantée dans 19 fédérations régionales sur la côte, dans la montagne et dans la forêt du Pérou.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires