Breaking News

CCN

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

URL du site internet: http://www.caraibcreolenews.com

Josette Borel-Lincertin salue la mémoire de Fidel Castro

Pointe-à-Pitre. Lundi 28 Novembre 2016. CMA. « Avec Fidel CASTRO s’éteint l’une des dernières figures majeures de l’histoire du XXe siècle après 1945, témoin et acteur de la guerre froide, inspirateur parmi d'autres d'un bouillonnement révolutionnaire qui aura touché tous les continents. 

Petit-Bourg. Lundi 28 Novembre 2016. CMA. le Vendredi 25 Novembre 2016. La ville de Petit-Bourg, en collaboration avec les associations, organise la 4éme édition de l'opération « Chanté Nwèl o Tibou », du samedi 03 au vendredi 23 décembre 2016, à partir de 19H00, dans les quartiers du territoire petit-bourgeois.

Fort-de-France. Lundi 28 Novembre 2016. CCN. Mobilisation des agents des centres des impôts 

Jeudi 17 novembre 2016 : Grève des agents de tous les centres des impôts de Martinique à l’appel de l’intersyndicale F.O./C.G.T.M./SUD Solidaires. Ils annonçaient s’élever « contre l’autoritarisme, l’attitude méprisante et le manque de considération de la Directrice. Les grévistes dénonçaient la remise en cause de leurs acquis et la dégradation de leurs conditions de travail, suite aux différentes restructurations et aux suppressions d’emplois.

 

 

CINQ SYNDICATS S’OPPOSENT A LA CANDIDATURE DE DEUX AUTRES AUX ELECTIONS PROFESSIONNELLES A LA CTM

Dans le cadre des prochaines élections professionnelles à la Collectivité Territoriale de Martinique (C.T.M.) qui se tiendront le 19 décembre 2016, la CTM a retenu la participation de huit organisations syndicales. Mais cinq d’entre elles (SADEM-CGTM, CDMT-CTM, UPCTM-UNSA Territoriaux, SGAFP-CGTM), affiliées à des centrales syndicales Françaises, s’opposent à la candidature des syndicats CGTM-FSM et SATM/CTM au motif qu’ils ne satisferaient pas aux critères d’éligibilité pour prendre part au scrutin et en particulier celui de deux ans d’ancienneté ou de représentativité. Cependant, dans un communiqué paru le jeudi 17 novembre 2016, le secrétariat général de la CDMT rappelle sa position de principe consistant à « ne pas faire obstacle à la participation aux élections de tout syndicat dont la nature et l’existence réelle sont avérés ». Elle a exhorté sa section de la CTM à s’inspirer de ses principes. Pourtant cette dernière et quatre autres syndicats de la CTM ont introduit un référé-liberté devant le tribunal administratif pour contester la présence des deux syndicats strictement Martiniquais. Le Tribunal, dans sa décision du 18 novembre, les a suivis en déclarant irrecevable les candidatures de la CGTM-FSM et de la SATM/CTM-UGTM. A noter que le SATM est affiliée à l’UGTM qui, elle, est représentative sur le plan Martiniquais depuis plus de 30 ans. A travers l’action menée par ces cinq syndicats de la CTM et la décision du tribunal c’est le fait syndical Martiniquais qui est remis en cause. L’affaire n’est pas pour autant terminée. Les deux syndicats incidemment mis en cause ont introduit un référé devant le tribunal pour faire reconnaitre leur ancienneté et leur représentativité. L’affaire a été mis en délibérée pour le 28 Novembre.

 

MENACE DE CONFLIT AU CLUB MED

Dans un communiqué commun publié le mercredi 16 novembre 2016, les organisations syndicales CSTM, CDMT et CGTM-FSM exigent de la direction du Club Med le respect de l’usage en vigueur dans l’entreprise depuis plusieurs années qui permet aux Secrétaires Généraux de participer aux négociations. Or la direction du Club Med est opposée à la présence de ceux-ci à la table des négociations. Le conflit semble inévitable.

 

LES  SALARIES DE L’AFPA TOUJOURS EN LUTTE 

Le samedi 19 novembre 2016, les salariés de l’AFPA, soutenus par la CDMT, ont marché dans les rues de Fort-de-France pour manifester leur inquiétude quant à leur avenir. Même si la Direction de la Concurrence du Travail et de l’Emploi (DIECCTE) a refusé le plan de sauvegarde de l’emploi présenté par l’Administrateur Judiciaire, la structure étant liquidée, le licenciement des 127 salariés qu’elle comptait reste inévitable et, ceci, sans perspective de reclassement. L’objectif pour les manifestants était de sensibiliser la population à leur principale revendication qui est l’intégration au nouvel «Institut Martiniquais pour la Formation Professionnelle des Adultes (IMFPA) »  mis en place par la Collectivité Territoriale de Martinique pour assurer ses missions de l’Orientation Formation Emploi.

 

 

FIN DU CONFLIT AU CASINO BATELIERE

En grève depuis le jeudi 10 novembre 2016, des Salariés du Casino Plazza avec le soutien de leur syndicat, la CGTM, réclamaient principalement une augmentation de salaire de 130 euros net. Les grévistes avaient décidé d’amplifier leur mouvement d’abord en établissant  un barrage filtrant aux abords de leur entreprise pour informer les automobilistes sur leur mouvement. Ensuite, ils avaient bloqué les accès du Casino des Trois-Ilets  qui est géré par le même groupe. Après de multiples négociations les parties sont parvenues à un accord qui prévoit entre autres dispositions la prise en charge de la mutuelle à 60 % par l’employeur, une augmentation de salaire de 25 euros brut par mois et par an pendant trois ans et la fermeture de l’établissement chaque 22 mai, jour de commémoration de la révolution anti-esclavagiste qui est normalement chômé et payé.

 

NOUVELLE MOBILISATION DE L’ASSAUPAMAR CONTRE LA POURSUITE D’UN CHANTIER JUGE DANGEREUX

Le mercredi 23 Novembre, l’ASSAUPAMAR, soutenue par les Riverains du quartier Jambette, a bloqué les accès de la Mairie de Saint-Joseph pour protester contre la poursuite d’un chantier de 178 logements situé à proximité d’un cours d’eau. Les Manifestants reprochent au Maire de ne pas tenir sa promesse de faire stopper le chantier. L’ASSAUPAMAR fait grief au Promoteur d’avoir défriché 12 hectares sans aucune autorisation. De plus il a érigé un remblai de plus de 15 mètres en amont de la rivière Lézarde. L’association écologiste se dit déterminé à poursuivre le combat contre ce projet jugé dangereux, notamment sur le plan judiciaire.

 

 

« T’AIMER OUI, T’APPARTENIR NON » TEL EST LE SLOGAN DE LA 16Eme CAMPAGNE DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

 

Depuis l’an 2000, le 25 novembre est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. C’est dans ce cadre que, le jeudi 17 novembre 2016, a été lancée la 16ème campagne de lutte contre les violences faites aux femmes. L’accent est mis cette année sur les comportements violents dans les relations amoureuses. Il s’agit de prévenir les violences psychologiques et les situations de contrôle ou d’emprise sur une personne, telles que la jalousie, le chantage affectif, l’atteinte à la réputation et le contrôle des relations sociales, sexuelles et de la tenue vestimentaire. L’association Culture Egalité propose tout le mois de novembre des projections de documentaires tels que « Des hommes et des Femmes » ou encore « HOT ! Récits pour adultes ». L’Union des Femmes de Martinique quant à elle propose la projection du film « la saison des femmes » qui relate la lutte de quatre femmes Indiennes contre l’asservissement.

 

Pointe-à-Pitre. Lundi 28 Novembre 2016. CMA. Le Conseil Départemental, chef de file de la politique d’autonomie, organise du 1er au 5 décembre la 1ère édition de la manifestation « Graines d'Espoir : Handi autrement Cap' » dont l’objectif est de changer le regard porté sur les personnes en situation de handicap.

Basse-Terre, Capitale. Lundi 28 Novembre 2016. CCN. Dans la lutte contre la radicalisation, le Gouvernement a lancé un nouveau dispositif de communication qui invite chacun à vivre une expérience interactive sur le site toujourslechoix.fr en s'adressant aux jeunes et à leur entourage.

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires