Breaking News

OURAGANS. ​Le Canada s'engage à la conférence CARICOM-ONU pour les pays ravagés

13 Nov 2017
71 fois
Lilian Chatterjee (ambassadrice canadienne) Irwin LaRocque secretaire de CARICOM Lilian Chatterjee (ambassadrice canadienne) Irwin LaRocque secretaire de CARICOM

GEORGETOWN, Guyana. Lundi 13 novembre 2017. CCN​ - Le Canada a confirmé sa participation à la prochaine conférence CARICOM-ONU pour les pays de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), dévastée par les deux récents ouragans de catégorie cinq, Irma et Maria.

La nouvelle ambassadrice du Canada auprès de la CARICOM, Lilian Chatterjee, a pris cet engagement en présentant ses lettres de créance au secrétaire général de la CARICOM, Irwin LaRocque, mardi.

La CARICOM, avec l'aide du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), tiendra la conférence de haut niveau le 21 novembre au siège de l'ONU à New York. L'objectif est de mobiliser le soutien et l'engagement de promesses pour aider les pays dévastés à mieux reconstruire et à réaliser la vision d'être les premiers pays résilients au changement climatique dans le monde.

Les ouragans Maria et Irma ont dévasté plusieurs membres de la CARICOM, notamment la Dominique, Barbuda, les îles de la famille sud-est des Bahamas, les îles Vierges britanniques, Anguilla et les îles Turques et Caïques. Le logement, l'agriculture et les infrastructures essentielles, y compris l'électricité et les télécommunications, ont été fortement touchés.

"L'augmentation de l'intensité et de la fréquence de ces méga tempêtes alimentées par le changement climatique est notre nouvelle réalité dans un avenir prévisible", a rappelé le secrétaire général lors de la cérémonie d'accréditation.

"Nous vivons le changement climatique. Cela représente une menace existentielle pour notre région. Il exige donc qu'en tant que région la plus sujette aux catastrophes naturelles dans le monde, nous essayons de faire en sorte que nos pays soient plus résilients à s'adapter et à atténuer les effets du changement climatique ", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général a salué l'engagement inébranlable du Canada à lutter contre les changements climatiques, notant la position du premier ministre Trudeau selon laquelle les petits États insulaires en développement (PEID) «ne devraient pas être punis pour un problème qu'ils n'ont pas créé».

Il a également loué la compréhension du Canada ​pour l'un des principaux défis de reconstruction de la communauté caribéenne, à savoir le refus de l'accès au financement du développement concessionnel en raison de l'utilisation du revenu par habitant comme critère principal. De nombreux États membres de la CARICOM sont classés dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire et ne sont donc pas admissibles à un tel financement, a-t-il noté.

Chatterjee a noté que si les pays des Caraïbes et d'autres PEID ont pris des mesures importantes pour développer une infrastructure plus résiliente au changement climatique, il reste clairement beaucoup de travail à faire.

«Le Canada demeure déterminé à travailler avec des partenaires dans la région pour bâtir le meilleur avenir possible pour les Caraïbes», a-t-elle assuré.

Le Canada a déjà apporté des contributions importantes aux pays touchés et à l'Agence de gestion des urgences en cas de catastrophe des Caraïbes (CDEMA) - l'institution de la CARICOM à l'avant-garde des efforts de secours et de redressement.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires