Breaking News

La Barbade et le Suriname appellent à une plus grande implication des jeunes dans la CARICOM

13 Nov 2018
127 fois
Georgetown, Guyana - Mercredi 14 novembre 2018. CCN. La Barbade et le Suriname ont souligné l'importance de la participation des jeunes au mouvement d'intégration régionale, en rassurant le secrétaire général de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) sur leur engagement à participer activement au succès de la CARICOM.
 

Les sentiments ont été exprimés jeudi lorsque leurs nouveaux ambassadeurs auprès de la CARICOM, David Comissiong (Barbade) et Chantal Elsenhout (Suriname), ont présenté leurs lettres de créance au secrétaire général, Irwin LaRocque, au siège du secrétariat de la CARICOM, à Georgetown (Guyana).

LaRocque a déclaré que les deux pays ont joué un rôle historique dans la CARICOM; La Barbade en est l'un des quatre signataires et le Suriname en tant que premier membre non anglophone de la Communauté.

 

Dans ses remarques, Comissiong a déclaré que l'engagement actif de la jeunesse était essentiel pour «faire avancer le projet CARICOM».

«L’avenir des Caraïbes sera réalisé grâce à la participation de nos jeunes. Les frontières géographiques n'existent pas dans l'esprit de nos jeunes. Ils reconnaissent pleinement que l'espace des Caraïbes leur appartient d'exploiter, avec ou sans l'aide des gouvernements, mais au-delà, ils voient le monde entier comme leur horizon », a-t-il déclaré.

Dans le rôle du Suriname dans le quasi-cabinet de la CARICOM en matière de développement communautaire, de coopération culturelle, y compris la jeunesse et les sports, Elsenhout a déclaré que son pays considérait qu'il était important "d'investir constamment dans nos jeunes".

«Le Suriname réaffirme son attachement aux travaux de développement social et économique de ce groupe dans la région. Nous sommes impatients de collaborer étroitement sur des projets et des programmes visant à améliorer la participation des jeunes, les sports et la culture, ainsi que les contacts culturels dans notre pays », a-t-elle ajouté.

LaRocque a reconnu le rôle joué par le président du Suriname, Desi Bouterse.

«Ce sont des éléments importants de la vie communautaire auxquels le président Bouterse a fait preuve d'un grand engagement et d'un leadership dévoué», a-t-il déclaré.

Le secrétaire général a également salué l'impulsion donnée par Mia Mottley, première ministre de la Barbade, au Marché unique et à l'économie de la CARICOM (CSME) depuis son élection plus tôt cette année. Il a déclaré que cette énergie se poursuivrait lors de la réunion extraordinaire de la conférence des chefs de gouvernement sur le CSME à Trinité-et-Tobago les 3 et 4 décembre et bien au-delà.

La Commission a noté que son Premier ministre s'efforçait de «redynamiser la mise en œuvre réussie du CSME, avec pour objectif ultime le développement durable de chaque État membre ainsi que la durabilité et le succès à long terme de la CARICOM».

La Barbade reste également déterminée, a-t-il déclaré, à continuer de souligner la nécessité d'une attention urgente quant aux effets des catastrophes naturelles sur la vie et la vie des populations des petits États insulaires en développement.

Mottley est responsable du CSME au sein du quasi-cabinet de la CARICOM et préside également le sous-comité du Premier ministre sur les réparations. En ce qui concerne les réparations, LaRocque a souligné le rôle de Comissiong, le décrivant comme l’un des pionniers de la région, ayant mené de nombreuses campagnes en faveur des réparations et publié un livre sur le sujet.

Soulignant l'importance de l'accréditation des ambassadeurs, a-t-il déclaré, en tant que nouveaux membres du Comité des ambassadeurs de la CARICOM et représentants spéciaux de leur chef de gouvernement, ils joueront un rôle clé dans la mise en œuvre des décisions des organes communautaires au niveau national.

«Une partie importante de votre mandat consiste à dialoguer avec les citoyens de votre pays pour mettre en valeur et promouvoir les objectifs, le travail et les avantages de la Communauté. C'est une contribution essentielle au renforcement de l'identité et de l'esprit de communauté de la CARICOM », a déclaré LaRocque.

Alors que la communauté approche 2019, dernière année du premier plan stratégique communautaire, il a encore beaucoup de travail à faire, a-t-il déclaré, mais la planification d'un deuxième plan quinquennal est déjà en cours. L'implication du Comité des ambassadeurs de la CARICOM dans les préparatifs du deuxième plan sera d'une importance capitale, a-t-il déclaré aux nouveaux ambassadeurs.

«Vous entrez donc dans une phase dynamique de notre processus d'intégration. Je compte sur votre participation à la prochaine réunion du Comité le 6 décembre », a-t-il déclaré.

 

 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires