Breaking News

Caricom. Réparation : 15 juin un symposium en hommage à William Arthur Lewis

21 Jui 2020
159 fois

Georgetown. Vendredi 12 juin 2020 CCN. La Commission des réparations de la CARICOM (CRC), en collaboration avec le Comité national des réparations de Sainte-Lucie et le Comité du festival des lauréats du prix Nobel, organisera le 15 juin un symposium virtuel auquel participeront un certain nombre d'éminents universitaires, économistes et des fonctionnaires qui rendront hommage à l'économiste né à Sainte-Lucie et lauréat du prix Nobel, Sir William Arthur Lewis. Le symposium commencera à 9 h 30 (HNE) et sera uwitv.org en direct sur uwitv.org , le site Web d'UWItv Global.

Le symposium est l'une des activités de sensibilisation du CRC pour 2020 afin de faire connaître le programme régional de réparations et de se concentrer sur les 200 ans de travail non rémunéré mentionnés par Lewis comme base de la justice réparatrice et comme fondement d'un développement indépendant et durable à travers le Caraïbes. Le 15 juin 2020 marquera le 29 e anniversaire du décès de Sir William Arthur Lewis, premier lauréat du prix Nobel des Caraïbes.

«Mes collègues et moi à la Commission des réparations de la CARICOM sont ravis de parrainer ce symposium virtuel pour honorer la vie et l'héritage de l'un des fils les plus estimés des Caraïbes», a déclaré le professeur Sir Hilary Beckles, président du CRC. «Ce symposium cherchera à sensibiliser le public au programme de réparations régionales et à mettre en évidence le travail fondateur de Lewis intitulé « Labour in the West Indies » comme fondement du mouvement actuel de réparation dans la région.»

Au moment de sa retraite en 1983, Lewis était professeur d'économie politique à l'Université de Princeton. En 1979, il a reçu le prix Nobel en sciences économiques. En 1959, il a été nommé vice-chancelier de l'Université des Antilles et en 1963, il a été fait chevalier pour ses contributions à l'économie.

Étudiant exceptionnellement brillant, Lewis a été la première personne noire à être acceptée à la London School of Economics (LSE), l'une des institutions d'enseignement supérieur les plus prestigieuses au monde en économie. Il a ensuite reçu son doctorat de LSE.

Il a été conseiller économique auprès de nombreux gouvernements africains et caribéens. Lorsque le Ghana a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne en 1957, le gouvernement de Kwame Nkrumah a nommé Lewis son premier conseiller économique et il a aidé à élaborer le premier plan de développement quinquennal du pays.

En 1970, Lewis a été choisi comme premier président de la Banque de développement des Caraïbes, siégeant à ce titre jusqu'en 1973. Aujourd'hui, son portrait apparaît sur le billet de cent dollars des Caraïbes orientales.

Le soi-disant «modèle de Lewis» a combiné une analyse de l'expérience historique des pays développés avec les idées centrales des économistes classiques pour produire une vue d'ensemble du processus de développement

«Le Comité national des réparations (CNR) de Sainte-Lucie tient à remercier sincèrement tous ceux qui ont travaillé avec nous pour rendre possible le Symposium Sir William Arthur Lewis 2020. Nous exhortons Sainte-Lucie et l'ensemble de la communauté régionale et mondiale à se connecter et à participer à cet événement qui honorera Sir. W. Arthur Lewis », a déclaré Earl Bousquet, président du CNR de Sainte-Lucie.

«Nous tenons également à remercier le professeur Sir Hilary Beckles pour sa qualité d'auteur, la CARICOM Reparations Commission (CRC), le UWI's Reparations Research Center (RRC), le secrétariat de la CARICOM, le Sainte Lucia Nobel Laureates Festival Committee, le SALIS National Preparatory Committee ( NPC), le Sir Arthur Lewis Community College (SALCC) et UWI Open Campus à Sainte-Lucie, avec des remerciements particuliers à la Gouverneure générale émérite (GGE) Dame Pearlette Louisy, l'Ambassadrice de Sainte-Lucie auprès de la CARICOM et de l'OECS Elma Gene Isaac et de l'Unité d'intégration régionale ( RIU) du Cabinet du Premier ministre, dont les contributions essentielles étaient toutes absolument essentielles à la planification et à l'exécution de cet événement historique d'importance internationale », a ajouté M. Bousquet.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires