Breaking News

Caracas. Mardi 12 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Les sénateurs républicains et les démocrates n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur une résolution de soutien au « président » autoproclamé Juan Guaidó à cause du veto mis par les démocrates à l’utilisation des forces militaires dans le pays, rapporte NBC.

Caracas. Mardi 12 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La Cour Constitutionnelle du Tribunal Suprême de Justice a déclaré nul et non avenu le « statut qui régit la transition démocratique pour rétablir la validité de la Constitution de la République Bolivarienne du Venezuela  » proposé par le député Juan Guaidó et que l'Assemblée Nationale dans l'illégalité a présenté comme « approuvé » le 5 février dernier. Ce document est destiné à ne pas reconnaître le Gouvernement constitutionnel du Président Nicolás Maduro. C'est ce qu'a annoncé vendredi le président de cette instance, Juan José Mendoza.

Caracas. Mardi 12 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le président vénézuélien Nicolás Maduro a affirmé vendredi qu'il ne permettra pas « le cirque de l'aide humanitaire » en évoquant le chargement qui est arrivé à la frontière avec la Colombie à la demande de Juan Guaidó, le député de l'Assemblée Nationale dans l'illégalité qui s'est autoproclamé « président par interim » du pays le 23 janvier dernier.

Caracas. Mardi 12 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Si le Venezuela ouvre la porte aux Etats-Unis et à l'Union Européenne, elle est ouverte à l'OTAN. Si nous faisons cela, l'OTAN ne partira plus jamais du Venezuela parce que c'est un pays qui possède toutes les richesses que ces pays convoitent.

Caracas. Mardi 12 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Dans le cadre de la poursuite des efforts déployés par le gouvernement des Etats-Unis pour renverser le président vénézuélien Nicolas Maduro, le vice-président Mike Pence a rencontré mardi dernier des membres de l’opposition dupays sud-américain à la Maison-Blanche, aux côtés du nouvel envoyé spécial de Trump pour le Venezuela, Elliott Abrams. Elliott Abrams est un faucon de la droite américaine qui a été condamné en 1991 pour avoir menti au Congrès lors du scandale Iran-Contra (il a ensuite été gracié par le président George H.W. Bush). Abrams a défendu le général-dictateur guatémaltèque Efraín Ríos Montt alors qu’il dirigeait une campagne d’extermination massive et de tortures contre les peuples indigènes du Guatemala dans les années 1980 (il sera jugé et reconnu coupable de génocide en 2013). Abrams est également lié au coup d’État qui a tenté de renverser Hugo Chávez en 2002. Nous examinons les antécédents d’Abrams avec le journaliste d’investigation Allan Nairn, qui s’intéresse à ce personnage depuis plus de trois décennies.

Caracas. Mardi 12 février 2019. CCN. Le soi-disant complot de la « Fête Mexicaine » a dérivé vers un autre plan de déstabilisation révélé dans une série de documents produits par le Gouvernement vénézuélien. En mai 2014, Caracas a publié des documents qui détaillent un plan d’assassinat contre le président Nicolás Maduro. Les révélations ont identifié l'anti-chaviste de ligne dure María Corina Machado – aujourd'hui le principal pion du sénateur Marco Rubio – comme étant à la tête de ce plan. Fondatrice de SÚMATE, un groupe financé par la NED, Machado a fait office de lien international pour l'opposition en rendant visite au président George W. Bush en 2005.

Caracas. Mardi 12 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Dans son discours, le 5 février, devant le Congrès des Etats-Unis, Trump a évoqué différents sujets de politique intérieure et étrangère dans le cadre du rapport qu'il présente chaque année en tant que chef de l'Etat, devant les parlementaires.

Caracas. Mardi 5 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Dans les manifestations de l'opposition qui ont eu lieu ce samedi dans certaines zones de Caracas et de Miranda, il y avait beaucoup de symboles culturels et patriotiques non pas vénézuéliens mais étasuniens.

Caracas. Mardi 5 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le Président de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a soutenu samedi la proposition de l'Assemblée Nationale Constituante (ANC) d'organiser des élections législatives cette année et trouver ainsi une solution au problème du Pouvoir Législatif dans l'illégalité.

Caracas. Mardi 5 février 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La Plateforme des Journalistes et des Communicants du Venezuela rejette les déclarations de l'ex-secrétaire général du Syndicat National des Travailleurs de la Presse (SNTP), Marcos Ruiz, qui, au nom de cette organisation du travail défend la façon illégale dont certains journalistes étrangers sans accréditation officielle ont cherché à entrer au Palais du Gouvernement (Miraflores) en violant les mesures de sécurité qui prévalent aux sièges de la présidence dans tout pays du monde.

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires