Breaking News

Bannière Lamentin

Santiago. Mardi 18 septembre 2018. CCN./Bolivarinfos/Françoise Lopez. On a fait le silence autour de son assassinat ; on l'a inhumé en cachette et seule sa veuve a été autorisée à accompagner son cadavre immortel. On raconte que cet homme courageux et digne a résisté pendant six heures avec un fusil que lui avait offert le chef de la Révolution cubaine, Fidel Castro, et que c'était la première arme à feu que Salvador Allende ait jamais utilisée

Brasilia. Jeudi 6 septembre 2018. CCN/Bolivainfos/Françoise Lopez. Les avocats de l'ex-président brésilien, Luiz Inacio Da Silva, Lula, ont présenté un recours en appel devant la Cour Suprême de Justice pour que le fondateur du Parti des Travailleurs puisse présenter sa candidature aux élections d'octobre prochain après que le tribunal suprême électoral lui ait interdit de le faire.

La Havane.Jeudi 6 septembre 2018.CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a annoncé des changements dans les postes de vice-président du Secteur Social et dans la direction des porte-feuilles de l'Éducation et des Communes. Sur son compte twitter, Nicolás Maduro, a confirmé la désignation d'Aristobulo Isturiz au poste de vice-président pour le Secteur Social et nouveau ministre de l'éducation, poste qu'occupait Elias Jaua.

La Havane. Jeudi 6 septembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françosie Lopez. Il suffit d’un prétexte pour déclencher un conflit, une stratégie dans laquelle les États-Unis ne manquent pas d'expérience. Ils s'en sont servis, par exemple, pour intervenir dans la guerre hispano-cubano-américaine [19e siècle], au Vietnam et pour lancer la guerre contre l'Irak. Mais aucun n'est aussi imaginatif et insolite que celui qu’ils concoctent depuis 2017

Mexico. Mercredi 5 septembre 2018. CC/Bolivarinfos/Françoise Lopez. New York. Voici ce que l'on sait jusqu'à présent de « l'entente » pour un nouvel accord commercial : le Traité de Libre Commerce d’Amérique du Nord, dans son essence, reste le même, seul le nom change. Vendredi n'est pas la date limite pour que le Canada s'y joigne. Le TLC sera éventuellement signé cette année mais pas promulgué en loi jusqu'au milieu de l'année prochaine et enfin, le contenu de cet accord pose pour l'instant plus de questions qu'il n'apporte de réponses.

Caracas. Mercrdi 5 septembre 2018. CN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le journaliste et analyste politique José Vicente Rangel a signalé que l'opposition vénézuélienne est divisée quant à sa participation aux élections aux Conseils Municipaux qui doivent avoir lieu le 9 de décembrePendant son émission José Vicente Hoy, diffusée par Televen, le journaliste a révélé que dans les réunions de la droite, la vision des agents les plus radicaux qui continuent à prôner l'abstention parce qu'ils considèrent comme illégitimes les autorités du Conseil National Electoral semble s'imposer alors que l'ancien candidat à la présidence, Henri Falcón, et les partis qui le soutiennent souhaitent participer aux prochaines élections.

Caracas. Mercredi 5 septembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La vice-présidente vénézuélienne Delcy Rodríguez a dénoncé le fait qu'on est en train de construire une matrice d'opinion contre son pays : celle de la « crise humanitaire. » Un prétexte pour « justifier » l'intervention militaire des Etats-Unis avec l'approbation de la « communauté internationale. » De quel droit ? Du droit de l'arrogance impérialiste avec laquelle ont été démembrés et dévastés des pays entiers. Si le Venezuela doit être envahi parce qu'il est en « crise humanitaire, » a ajouté Rodríguez, nous devrions envahir « tout le monde capitaliste » parce qu'il provoque de vraies catastrophes humanitaires et des millions de réfugiés.

Caracas. Mercredi 5 septembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La vice-présidente vénézuélienne Delcy Rodríguez a dénoncé le fait qu'on est en train de construire une matrice d'opinion contre son pays : celle de la « crise humanitaire. » Un prétexte pour « justifier » l'intervention militaire des Etats-Unis avec l'approbation de la « communauté internationale. » De quel droit ? Du droit de l'arrogance impérialiste avec laquelle ont été démembrés et dévastés des pays entiers. Si le Venezuela doit être envahi parce qu'il est en « crise humanitaire, » a ajouté Rodríguez, nous devrions envahir « tout le monde capitaliste » parce qu'il provoque de vraies catastrophes humanitaires et des millions de réfugiés.

Caracas. Mercredi 5 septembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Une partie des 89 Vénézuéliens qui sont rentrés au pays dans la matinée du mardi 28 août en provenance du Pérou ont remercié le Président du Venezuela, Nicolás Maduro et le Gouvernement Bolivarien pour avoir facilité leur retour en payant intégralement leur vol.C'est ce qu'a constaté le chancelier Jorge Arreaza sur son compte personnel sur Twitter. Il a publié une vidéo sur laquelle on voit les témoignages de certains des bénéficiaires du plan Retour dans la Patrie.

Brasilia. Lundi 3 septembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez (RHC). Le PT, le Parti des Travailleurs du Brésil a dénoncé la politique de deux poids deux mesures dont est victime l'ex-président Luiz Inacio Da Silva, Lula, condamné sans preuve pour corruption et blanchiment d'argent. Le tribunal supérieur électoral du Brésil a annulé ce vendredi la candidature de Lula à un nouveau mandat en faisant fi d'une décision du Comité des Droits de l'Homme de l'ONU. Cette décision à caractère contraignant demande au gouvernement brésilien de permettre à Lula de se présenter à l'élection présidentielle.

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires