Breaking News

Caracas. Samedi 26 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a présenté lundi son programme de gouvernement pour son nouveau mandat intitulé Plan pour la Patrie 2019-2025 devant l'Assemblée Nationale Constituante (ANC).

Caracas. Samedi 26 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Annonces économiques : Pendant son message annuel à la nation devant l'Assemblée Nationale Constituante (ANC), le Président Nicolás Maduro a annoncé l'augmentation de la valeur du Petro, la monnaie virtuelle et du salaire minimum : le Petro vaudra 36 000 bolivars souverains à partir du 15 janvier et le salaire minimum sera de 18 000 bolivars souverains, c'est à dire 1 demi Petro.

Amérique Latine. Mardi 22 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Alors qu’il semblait que le phénomène des caravanes de migrants centraméricains en direction des États-Unis commençait à perdre de la force, après s’être heurté à l’entonnoir que représentent la ville de Tijuana et le refus catégorique des autorités étasuniennes de satisfaire leurs revendications, tout d’un coup les vagues humaines ont recommencé avec une grande force.

La Paz. Mardi 22 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le ministère de la santé de la Bolivie a publié aujourd’hui la liste des 303 nouveaux services qui seront prêtés gratuitement pour soigner 22 groupes de maladies avec le nouveau système d’attention unique qui sera appliqué à partir du 1er mars prochain.

Caracas. Mardi 22 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La Force Armée Nationale Bolivarienne informe le peuple du Venezuela que dans la matinée du 21 janvier 2019, vers 2:50, un petit groupe d'assaillants faisant partie du commandement de la zone N°43 de la Garde Nationale Bolivarienne, trahissant leur serment de fidélité à a Patrie et à ses institutions, sous les ordres du caporal Gerson Soto Martínez, commandant du poste de coordination policier de Macarao, d'où ils sont venus avec 2 véhicules militaires ont fait irruption au siège du détachement de sécurité urbaine situé à Petare, dans la municipalité de Sucre, et ont emporté un lot d'armes de guerre en enlevant sous la menace de mort, 2 officiers et 2 gardes nationaux de ce détachement.

Caracas. Mardi 22 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Dans un communiqué publié dimanche, la Chancellerie du Venezuela a fait savoir que sur son territoire, la présence de membres de l'Armée de Libération Nationale (ELN) de Colombie n'a pas été enregistrée comme le prétend le Gouvernement colombien.

Caracas. Mardi 22 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. L'assassinat brutal d'une jeune femme enceinte par un Vénézuélien et le communiqué du président de l'Equateur, Lenin Moreno, qui l'a suivi et dans lequel il ordonne « la formation immédiate de brigades pour contrôler la situation légale des émigrés vénézuéliens » ont déchaîné une vague d'agressions xénophobes dans la ville d' Ibarra samedi et dimanche. Des groupes d'Equatoriens ont poursuivi, menacé chassé et brûlé les biens de dizaines d'émigrés vénézuéliens, les obligeant à fuir, effrayés. Le chancelier du Venezuela, Jorge Arreaza, a accusé Moreno « d'inciter à une persécution fasciste » contre les Vénézuéliens qui se trouvent dans le pays.

Caracas. Mardi 22 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez.  Le 18 janvier 2019 a eu lieu au Palais de Miraflores une réunion de travail entre le Président de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros, et les Chefs de Mission des pays membres de l'Union Européenne accrédités devant le Gouvernement Vénézuélien résidant à Caracas, pour échanger des idées sur la réalité politique vénézuélienne et internationale et ainsi établir de meilleurs canaux de dialogue et d'action qui permettent d'améliorer les relations entre le Venezuela et l'Europe.

Caracas. Mardi 15 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Pauvre Nicolas Maduro, vous ne pourrez plus venir au Pérou. Le gouvernement de Martin Vizcarra vous l’interdit. Vous ne pourrez pas admirer notre merveilleuse démocratie avec un président qui n’a jamais été élu. Notre congrès non plus d’ailleurs, il représente les sociétés minières, les transnationales, les trafiquants de drogue, tout le monde… sauf les gens. Vous ne pourrez pas palper notre justice en col blanc. Vous ne pourrez pas voir non plus vos compatriotes divisés entre ceux qui veulent retourner au pays et ceux qui réalisent enfin le rêve néolibéral en vendant des bonbons dans la rue et rejoignant notre déjà bien nombreux lumpen national.

Caracas. Mardi 15 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela a appris que la Chancellerie de la République du Panamá avait émis, le 12 janvier 2019, un communiqué désagréable dans lequel, une fois de plus, il essaie de déstabiliser les institutions légitimes de la République Bolivarienne du Venezuela et refuse de reconnaître l'ordre constitutionnel en vigueur qui fonctionne pleinement. C'est pourquoi il considère : 

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires