Breaking News

Guadeloupe. Logement : La Sikoa explore le « faire-ensemble »

07 Mai 2018
474 fois

Pointe-à-Pitre. Lundi 7 mai 2018. CMA. Un bailleur social qui choisit de faire une place de choix aux personnes handicapées au sein de son nouveau programme de logements, c’est désormais une réalité en Guadeloupe.

Les personnes souffrant de handicaps en Guadeloupe ne sont pas particulièrement bien loties. Des accès aux bâtiments publics inexistants ou partiels ; un quota d’appartements imposé par les textes législatifs et bien souvent en RDC, avec le minimum d’équipement c’est-à-dire un évier mobile pour ajuster la bonne hauteur, des portes plus larges et un accès direct à la douche. Quant à la circulation en fauteuil roulant sur les trottoirs de nos centres bourgs, n’en parlons pas, c’est juste impossible. Alors quant un bailleur social décide d’aller au-delà des normes règlementaires pour accueillir du mieux possible ces personnes à mobilité réduite (PMR), c’est bien d’en parler.

 

                                                     DSC_0244.JPG

Sikoa a détruit son ancien programme des Collinettes à Grand Camp pour construire « les jardins de Pédicette », un ensemble de 117 logements, inaugurés le 2 mai dernier. Sur cet ensemble, 11 sont conçus pour les personnes handicapées.

Equipés de domotique, la porte d’entrée comme les volets roulants et ceux qui donnent accès à la terrasse fonctionnent à l’aide d’une télécommande alors que les ascenseurs et les couloirs sont suffisamment larges pour accueillir un fauteuil et son accompagnant. Au rez-de-chaussée, le siège de l’association Soleil Kléré Nou, recrute un personnel spécialement formé pour accompagner ces PMR dans leur quotidien.

Et à l’extérieur, un large espace piétonnier est partiellement transformé en jardin pour plantes aromatiques et médicinales : une partie au sol pour les valides et une partie sur des tables suspendues à hauteur de fauteuil roulant et au centre, des bancs pour faciliter les échanges, resserrer les liens et gommer les différences. Sikoa explore « le faire ensemble ».

Ce projet original a d’ailleurs été retenu par le Fond national pour l’Innovation Sociale, avec une dotation de 50 000 €. Un lieu particulier entouré de peintures murales réalisées par 5 artistes guadeloupéens qui ont su retranscrire sur les murs de la résidence l’histoire de Pédicette.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires