Breaking News

Guadeloupe. Dans la peau de Mano

13 Mar 2019
2271 fois

Basse-Terre-Capitale. Mercredi 13 mars 2019. CCN. Le 3 janvier 2020, Manuéla Pioche, pionnière de la biguine des années 1960 en Guadeloupe, nous aura quittés depuis 50 ans.

N’est-il pas temps de lui rendre un hommage digne de l’héritage qu’elle nous a laissé et qui, peu à peu, disparait de la mémoire collective ?

Florence Naprix, chanteuse guadeloupéenne attachée à valoriser les nombreuses richesses de son île, s’y est attelée en imaginant Dans la peau de Mano, un spectacle musical mis en scène par Alain Verspan, acteur et scénographe à la carrière prolifique, et dirigé par Stéphane Castry, bassiste et compositeur de renom, qui a accompagné les plus grands. On retrouve Anaïs Verspan, artiste plasticienne contemporaine, à la conception esthétique, ainsi que Muriel Jacquet-Crétides, créatrice de la marque SaNouYé, pour construire ce personnage de pin-up des faubourgs de Pointe-à-Pitre, qui fera le pont entre deux chanteuses, deux époques, deux mondes.

Dans la peau de Mano se propose de revisiter les succès de Manuéla Pioche à la lumière de l’imaginaire de Florence Naprix, au sein d’une formule des plus originales, où les cordes et les percussions auront la part belle. Souvenons-nous qu’à l’époque où chantait Manuéla Pioche, surnommée Mano par ses amis, la biguine était encensée et touchait une audience quasiment mondiale.

L’avant-première de ce spectacle aura lieu le 16 mars 2019 à l’Artchipel – Scène nationale, à l’issue d’une résidence d’artistes d’une semaine.

En dépit de son succès incroyable, la courte vie de Manuéla Pioche a été marquée par l’addiction. Alors, en collaboration avec Laurette Hamonic, art-thérapeute certifiée, et en partenariat avec le GIP-RASPEG et le docteur Romuald, Florence Naprix propose une série de médiations culturelles visant à la fois des publics en situation d’addictions, des scolaires et des personnes âgées. Ces médiations sont destinées à faire de la prévention d’une part et apporter un éclairage nouveau, ouvrir la parole sur les préjugés persistants concernant les femmes souffrant d’addictions notamment d’autre part, afin de leur permettre de sortir de l’isolement spécifique dont elles souffrent trop souvent à cause des regards accusateurs de la société.

Enfin, afin de consolider ces actions et de les ancrer dans le long terme, les entreprises ont la possibilité de défiscaliser, tout en soutenant financièrement ce beau projet, afin de permettre à des publics exclus de profiter à moindre coût ou gratuitement des interventions de sensibilisation proposées.

Au-delà de la création, notre engagement est entièrement tourné vers une économie solidaire et vers le développement du territoire. C’est pourquoi les représentations de Dans la peau de Mano ciblent également des établissements touristiques de luxe situés à l’étranger. Pour cela, le projet créatif bénéficie du soutien du CTIG et d’entreprises locales tel que Cochon +, Corévol ou Quarks. Nous remercions également chaleureusement le Ministère de la culture, la DAC Guadeloupe ainsi que le Conseil Départemental, les Archives départementales et la Région Guadeloupe, très sensibles à cette création et aux démarches engagées en faveur du territoire et de ses publics.

Dans la peau de Mano, c’est une somme d’ingrédients combinés, ouvrant sur un espace-temps insolite, où la musique raconte, alors que les voix dansent, tandis que les corps chantent, entraînant le public dans un univers fantastique pourtant ancré dans l’histoire et le réel. Serez-vous en mesure de les suivre ? 

Venez découvrir une création artistique engagée et solidaire, déjà saluée par la critique !

« Dans la peau de Mano »

Un spectacle musical inspiré par la vie et l’œuvre de Manuéla PIOCHE sur une idée originale de Florence NAPRIX

 AVANT-PREMIERE LE SAMEDI 16 MARS 2019 A 20H

A L’ARTCHIPEL Scène Nationale de la Guadeloupe -

Boulevard du Gouverneur Félix Eboué  97100 Basse-Terre

Entrée libre sur réservation au +590 590 99 97 22

 

Contact GIP RASPEG : +590 590 47 17 00 - point accueil des personnes en situation d’addiction.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires