Breaking News

Guadeloupe. An Filao : Le dernier Léwoz de Man Soso

24 Oct 2017
799 fois

Baie Mahaut, Jabrun. Mardi 24 octobre 2017. CCN/ Lameca. Quelques Jours à peine après que le CIPN eut rendu un « omaj » et glorifié Man Soso, la vielle dame du Gwo ka et des Lewoz de Jabrun âgée de 99 ans s’est éteinte.

En aout 2012, déjà l’ex maire de Baie Mahault Ary Chalus, avait célébré le parcours patrimonial et musical de la mère de feu Guy Konket en inaugurant à deux pas de son domicile, une œuvre d’art réalisée par la plasticien Richard Sainsily.

Man Soso qi a été pendant toute sa vie, la mémoire vivante de la grande tradition des lez populaires ; Rares sont les joua qui n’ont pas fait sonner leur tanbou-ka à Jabrun qui fut des décennies durant le place to be incontournable du lewoz authentique

ary t soso

Née en 1918, mère de Guy Conquet, danseuse et chanteuse renommée de gwoka et de quadrille, Man Soso est un monument du panthéan traditionnel guadeloupéen. Réputée pour ses swaré-léwòz ou léwòz organisées dans son bik à Jabrun Baie-Mahault, elle élève cet espace rural au rang de haut lieu du patrimoine culturel guadeloupéen, où se sont produits d'illustres musiciens traditionnels tels Carnot, Délos...

Man Soso, ancienne responsable d'un débit de boissons amarreuse et vendeuse dans les plantations de cannes, acquiert la faculté de rassembler. Auteur d'elle, gravitent des gens de tout bord, de toute tendance artistique, de toute nationalité.

Les femmes se sentent particulièrement accueillies dans l'entourage de cette mère à tous... Ainsi, en 1992 est organisé pour la première fois en Guadeloupe un léwòz de femme rassemblant une foule immense à Jabrun. Quelques années plus tard, l'association de sa fille, " Aka Man Soso ", réitérera cette manifestations. De ces léwòz féminins émergera en 2006, le groupe traditionnel de femmes "Fanm ki ka" issues pour la plupart d'une formation féminine antérieure, "kalind ka". Leur lieu de répétition privilégié: la galerie de Man Soso...

Man Soso joue un rôle important dans la transmission des valeur de gwoka aux femmes qu, longtemps, furent méprisées et considérées comme étant mauvaise moeurs, dans ce milieu masculin. Au début des années 90, le Conseil Régional lui décerne un "Ka d'Or", en guise de reconnaissance pour son impact incontournable dans la culture.

En 2012, le rond-point "Les amarreuses de Jabrunà Baie-Mahault.

 

Source: M LDahomay.  Lameca

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires