Breaking News

Rapport CRC : CA 2018 et Budget Primitif 2019, commune de BT Analyse de André Atallah, conseiller municipal de l’opposition (Groupe BATIR)

29 Aoû 2019
643 fois

Basse-Terre. Capitale. Jeudi 29 août 2019. CCN. Je rappelle que la CRC en 2015, avait fixé pour le retour à l’équilibre budgétaire de la ville de BT le 31 décembre 2018. Devant l’absence d’avancée réelle prise par la ville, ce retour a été repoussé au 31 décembre 2023, (cf rapport CRC en date du 29 juin 2018).

On a l’impression d’un remake déprimant, chaque année. C’est toujours la même conclusion de la CRC : non-respect par la commune des préconisations de la CRC, la demande au préfet de régler le budget, et on reporte la date de retour à l’équilibre.

Pour cette année 2019 le budget fonctionnement s’aggrave encore de 2,4 Millions d’€ ; ce qui aboutit à un déficit de la section fonctionnement de 5,8 Millions d’€ pour 2019; 5,8 Millions d’€, c’est énorme pour une ville de 10 000 habitants.

Si la gestion de la ville reste en l'état, le déficit rien que sur la section fonctionnement sera de 11 Millions d’€ en 2023, on est loin du retour à l’équilibre.

Les conséquences pour notre chef-lieu sont graves ; avec des répercussions de notre CAF : Capacité d’AutoFinancement. Il faut comprendre que pour une ville comme Basse-Terre, le niveau cette CAF devrait atteindre environ 3M€ du fait de l’endettement important de la commune. Je rappelle que les dettes de la ville s’élèvent sont de 14 Millions d’€.  

La Capacité d'AutoFinancement brute (CAF) ; c’est quoi ?; c’est l'excédent de fonctionnement utilisable pour financer les dépenses d'investissement (c'est à dire, les remboursements d’une partie de la dette). Or, il n’y a pas d’excédent de fonctionnement, loin de là car nous sommes au contraire en déficit concernant la section fonctionnement.

Cette situation aboutira à terme à une destruction de richesses (non-renouvellement de son patrimoine) et aussi cela fera peser encore davantage d’impayés auprès de ses fournisseurs et donc une fragilisation de nos entreprises locales.

Pour rappel, lorsque qu’en 2015, la ville de Basse-Terre présentait un déficit de fonctionnement non pas de 5,8 comme c’est le cas cette année mais de 1,8 Millions d’€, la maire de Basse-Terre avouait, je cite « qu’elle ne s’attendait pas à une telle situation » …..elle évoquait « une addition de maladresses »…. « De manque de vigilance ». J’attends donc avec impatience la réponse de la maire de Basse-Terre concernant ce déficit de fonctionnement pour 2019.

Voilà le résultat de la gestion de notre chef-lieu : il est catastrophique.

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires