Breaking News

Guadeloupe. Kakomizik : Dominik Coco entre World music , Gwo ka, Zouk et Hip hop

05 Nov 2019 Deborah Vey
294 fois

Gosier. Mardi 5 novembre 2019. CCN. Dominik Coco a fait show la semaine dernière au New Ti Paris, en compagnie de Leedyah Barlagne, Audray Clodion, Stevie Landre et en guest Stéphane Castry. Peu d’artistes ont eu l’occasion d’enflammer cette salle de la sorte, mais il faut reconnaître que Dominik Coco comme à ,son habitude a mis le feu .

PHOTO 2019 11 04 09 03 41 1C’est l’enfant du pays que toutes les générations connaissent, accessible et toujours souriant, c’est un peu le fils de la famille, le grand frère.

Lè ou di Dominik Coco ! Tout’ moun ka lévé !

Mercredi 30 octobre 2019 , Dominik Coco se produisait au New Ti Paris, en compagnie de Leedyah Barlagne, Audray Clodion, Stevie Landre et en guest Stéphane Castry .

Peu d’artistes ont eu l’occasion d’enflammer le New Ti Paris de la sorte, mais il faut reconnaître qu’hier soir Dominik Coco a mis le feu !

En démarrant sur un registre soft, c’est crescendo que la chaleur est montée, puis qu’une déferlante a soulevé la pièce quand il a interprété des titres de son ancien groupe Volt Face !

Le répertoire de Dominik Coco, que nos compatriotes de l’hexagone appelleraient musique du monde ou world music , est très différent de nos autres artistes antillais .

Sa musique se veut éclectique ; Elle puise sa richesse dans toute ces sonorités que la Caraibes, l’Amérique latine peut nous apporter, mais pas que !

Il est considéré comme le fondateur de ce qu’on appelle le kako mizik, un rappel au marronnage et à la couleur kako que nos anciens utilisaient pour désigner les différentes nuances de marron.

Pendant longtemps encarté dans un style de zouk lover, c’est avec une grande volonté que Dominik Coco a réussi à imposer une résonance qui lui sied et lui ressemble, plus ancrée dans la culture traditionnelle guadeloupéenne, plus proche de son vécu et des souvenirs qui ont bercé sa jeunesse, plus engagée aussi dans ses textes, le tout sur une base musicale gwo ka, zouk et hip hop bien présente.

PHOTO 2019 11 04 09 03 40 1Quand les influences jamaïcaines, latines, haïtiennes et autres s’en mêlent on obtient un éventail parfaitement harmonieux de ce que la Guadeloupe est capable de produire musicalement.

De « Mizik é poezi » à « Clair Obscur », en passant par « Chimen an mwen », « natirel poezi » et bien d’autres comme l’hommage à Jeff Joseph que le public n’a pas hésité une seconde à reprendre avec l’artiste, ce sont aussi d’autres titres que Dominik Coco a interprété ce soir-là… « Une trace » ou encore « enmé konsa » ou «lespri kaskod ».

Dominik Coco c’est une voix certes , mais ce sont aussi ses chœurs qui ont cette singularité d’être toujours dans le prolongement de son texte et surtout dans une tonalité différente de la sienne sans jamais dénaturer la musicalité.

C’est à la belle Leedyah Barlagne qui l’accompagne depuis longtemps, qu’il le doit ! Elle détient cette dextérité dans l’art de produire des chœurs comme ceux-là.

Elle possède une voix no limit, capable d’interpréter nos musiques antillaises, tout en étant très à l’aise sur d’autres registres soul, R’nb ou jazzy.

A la batterie il était accompagné de Stevie Landre dont le style et jeu semblent s’inspirer tout droit d’un Tony Austin ou Robert Miller. Nous avons eu droit à un petit solo de batterie sur le titre « an rivé » qui n’a laissé personne insensible !

Au clavier, Audray Clodion, qu’on ne présente plus tant son jeu pianistique riche et vif ne passe pas inaperçu. Une empreinte indélébile sur laquelle beaucoup d’artistes comptent désormais.

En invité, nous avons eu droit à la présence du bassiste Stéphane Castry dont le groove ne cesse d’émerveiller le public et les artistes qu’il accompagne.

La salle a affiché complet, en pleine semaine pour le plus grand bonheur de Xavier Richardeau propriétaire des lieux !

Les clients ont dansé et chanté à tue-tête et sont repartis heureux. Une belle prestation de qualité comme on les aime.

Deborah Vey.

 

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires