Breaking News

Victorin LUREL Sénateur de Guadeloupe « Appel au chef de l’Etat pour une aide immédiate aux collectivités et des investissements massifs pour l’eau en Guadeloupe »

16 Avr 2020
2632 fois

Paris. Jeudi 16 avril 2020. CCN. Dans ce contexte de crise sans précédent, je tiens à informer les Guadeloupéennes et Guadeloupéens que j’ai saisi le Président de la République, par courrier, d’un ensemble de propositions en faveur des collectivités locales de Guadeloupe et de la population. Propositions par ailleurs soumises, ce matin, à l’ensemble des membres de la Conférence territoriale de l'action publique.

En parallèle des multiples interventions faites auprès Gouvernement, j’en appelle aujourd’hui au plus haut niveau décisionnel de l’État pour anticiper, d’une part, les conséquences budgétaires de cette crise sur les finances locales et régler dans les plus brefs, d’autre part, les graves problèmes d’approvisionnement en eau du pays.

A cette heure, j’estime que seuls les arbitrages et engagements présidentiels en la matière sont de nature à répondre concrètement aux enjeux posés.

Sur les finances locales d’abord, nous savons que la diminution désormais inéluctable du produit de certains impôts et taxes fera très prochainement peser sur l’ensemble des collectivités de Guadeloupe des risques d’une ampleur inédite. Nul n’ignore, en outre, l’effort budgétaire et financier considérable déployé par ces mêmes collectivités pour soutenir les acteurs du territoire.

Je demande donc au Président de la République de renforcer substantiellement le FEI et plans de convergence et de transformation ou de mettre en place un fonds exceptionnel de soutien d’État à destination des collectivités assorti d’une garantie d’emprunt de 400 millions d’euros afin de soulager les trésoreries et de permettre une relance des investissements. Je demande que soient inscrites en section d’investissement les dépenses exceptionnelles engagées afin de ne pas dégrader les ratios financiers. Je demande enfin de protéger les élus ordonnateurs par un allégement des procédures de constatation du service fait rendues presque impossibles en cette période.

Sur la problématique de l’eau, je rappelle au Président de la République, qu’en période de confinement, ce manque d’eau constitue un facteur aggravant du péril sanitaire. Ce manque cruel d’eau met la population face à une probabilité accrue de contamination, de morbidité et donc de mortalité que notre République ne peut en aucun cas tolérer.

Considérant que cette crise doit être, pour chacun, l’occasion de prendre des mesures autant puissantes qu’imprévues, je demande au Président de la République d’acter, enfin, un plan d’aide massif à l’investissement dans la réfection de l’ensemble du réseau de production et de distribution d’eau potable.

Je propose ainsi que l’État s’engage à investir 200 millions d’euros en subventions sur les 5 prochaines années à compter de 2020. Je demande aussi que l’État garantisse, sur 30 ans, 500 millions d’euros de prêts aux collectivités et structures compétentes avec différé d’amortissement minimal de 3 ans.

En ces temps troublés, notre urgence est aussi d’explorer toutes les pistes à même de redresser au plus vite notre pays et de sauver nos concitoyens.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires