France. Politique : Olivier Serva élu président... mais président de quoi au fait ?

21 Juil 2017
1635 fois
Olivier Serva, Député de Guadeloupe Olivier Serva, Député de Guadeloupe

Paris. Vendredi 21 juillet 2017. CCN/TJ. Le primo député guadeloupéen de la1 ère circonscription fait la une du « Ti Journal ». CCN est à la repriz. Olivier Serva on s’en souvient s’était battu becs et ongles pour tenter de rassembler sous son nom et son nom, ses collègues députés des autres colonies et créer ainsi un groupe de députés dont il aurait été LE président. Ca a fait pschitt car sa démarche, très volontariste n’était pas ni en phase, ni en marche avec celle de nouveau président français. explications.


Au moment ou le groupe de députés des colonies allait se constituer, ( avec un prime un coup de pouce de V. Lurel ) l’un des conseillers de l’Elysée, avait même dû « convoquer » en urgence Olivier Serva pour lui remonter les bretelles et le remettre dans  le sens de la… marche macroniste ! Macron, ce n’est  pas  Hollande !

Ainsi donc, les députés des colonies, qui sont tous des macronistes pour ne pas déplaire a leur « chef s’étaient pratiquement tous désistés et l’infortuné primo-député guadeloupéen, très dépité, se rendait à l’évidence, il n’avait pas réussi à rassembler sous son nom les 15 collègues députés nécessaires pour créer un groupe à l’Assemblée Nationale française. Fin de la 1ére séquence.

Olivier Serva, on le sait est tenace et pugnace. Allait-il de ce fait rester sur un échec « lâcher » le morceau et rétropédaler sa marche en avant ? awa, a pa pou Nostrom !

C’est alors que pour calmer ses ardeurs et son désir de marcher vers une Présidence qu’on lui propose la possibilité de prendre la tête de la Présidence de la Délégation des Outremers… au sein de l'hémicycle français. Bien entendu, c’est n’est pas à proprement parler un vrai groupe parlementaire comme il l’avait envisagé ;

Ce n’est qu’un ersatz mais à défaut de grive… Notre Serva décide donc de se contenter de cette » Délégation »

C’est quoi cette délégation ?

« Elle a été créé en juillet 2012 sur proposition de Claude Bartolone, par la conférence des présidents de groupe, est composée de 63 députés. Les 27 députés élus outre-mer en sont membres de droit. La Délégation aux outre-mer est chargée d’informer la représentation nationale sur toute question relative aux outre-mer ». Dans les faits cette délégation, n’est rien d’autre qu’une instance consultative, un sous groupe sans réel pouvoir, qui agit sous la responsabilité de la conférence de  présidents. Rien de plus.

 Olivier Serva est donc bien comme l’a souhaité Emmanuel Macron, un président encadré et donc sous contrôle.

Hélène Vainqueur (HV) qui connaît un peu mieux que Serva les arcanes de l’institution, s’est aussitôt fendue d’un bref communiqué de 12 lignes pour adresser toutes « ses félicitationsà son compatriote pour son élection à la tête de la délégation des outremers ..

Mais HV ne se fait aucune illusion sur le second rôle de son compatriote dans ce sous groupe.

Dans son communiqué, la député de la 4é circonscription de la Guadeloupe, fait part d’une grande lucidité. Elle écrit ceci : Tout au long de cette XVème législature, la Délégation devra rester cet espace de dialogue et de travail où l’expression de chacun de ses membres, Hexagonaux comme Ultramarins, sera respectée et encouragée. En tant que membre de droit de cette instance, je plaiderai auprès du Président de l’Assemblée nationale pour un renforcement de ses moyens humains et techniques. » Tout est dit : Le décryptage.

On comprend mieux en lisant ce communiqué entre les lignes, que la délégation n’est rien d’autre qu’une simple délégation ! Élementaire mon cher...

« Un espace de dialogue ». On l’aura compris, c’est un lieu de Bla Bla entre collègues députés, mais pas une instance en mesure de peser vraiment sur la vie et les décisions du parlement francais.

D’ailleurs HV se croit obligée d’annoncer, qu’elle « plaidera auprès du président de l’Assemblée pour un renforcement de ses moyens humains et techniques ».

En d’autres termes, cette délégation est donc réellement et totalement dépourvue de tout : moyens humains, financiers et autres.

Olivier Serva tout président qu’il est devra donc espérer que la plaidoirie de sa collègue soit vraiment entendue et que sa délégation soit autre chose qu’une coquille qui semble plutôt vide.

Et le communiqué d’Hélène Vainqueur est un vrai concentré de réalisme et de lucidité.

Car elle rajoute : Pour être forte et pour que ses travaux soient utiles, (souligné par nous) je souhaite que nous continuions le travail de reconnaissance entamé par la loi Egalité réelle et que la Délégation puisse enfin bénéficier d'un pouvoir d'amendement (ibid.) à l’instar de la Délégation aux Droits des femmes. »

Le président de la délégation sait à priori donc que les travaux de son sous groupe peuvent donc s’avérer inutiles, puisqu’il n'a pas de pouvoir « d’amendement ».

Mais Serva, qui semble n’avoir pas encore compris que le périmètre d’action de sa délégation est très limité a sorti un post sur les réseaux sociaux dans lequel il affirme sans ambages ceci : « c’est une réussite incontestable et la reconnaissance de ma volonté affirmée tout au long de ma campagne (…) d’œuvrer à la mise en place d’un groupe de parlementaires ultramarins. La présidence de cette délégation me permettra de concrétiser mon souhait de faire entendre une voix homogène pour nos territoires… « 

 

Question écrite de CCN au primo Député Olivier Serva : Après cette pseudo présidence, envisage t-il une autre Présidence, une vraie ?

Réponse supposée : Vous êtes trop pressés à CCN ... on en reparle dans  3 ans...

 

 

(Cet article est une libre reprise en mode CCN  du « Ti Journal » de cette semaine)

Évaluer cet élément
(2 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires