Guadeloupe. Marie-Galante a reçu les galettes du Président Chalus (2/3)

04 Aoû 2017
519 fois
Ary Chalus, Président de Régional Guadeloupe, Marlène Miraculeux-Bourgeois, Maire de Capesterre de Marie-Galante Ary Chalus, Président de Régional Guadeloupe, Marlène Miraculeux-Bourgeois, Maire de Capesterre de Marie-Galante Alexandra Giraud

Marie-Galante. Grand-Bourg. Jeudi 3 août 2017. CCN/IDSN. Rarement Marie-Galante n’aura reçu une si imposante délégation de la Région Guadeloupe emmenée par Ary Chalus, le Président de Région. Après une visite de terrain à Grand-Bourg et à Saint-Louis, Capesterre et son maire, Marlène Miraculeux-Bourgeois, ont accueilli jeudi dernier la commission permanente du Conseil Régional où il a été annoncé l’arrivée de la fibre optique à Marie-Galante en 2018. CCN a suivi les débats. Compte-rendu.


Sur la côte atlantique, à Capesterre de Marie-Galante où s’est tenue durant 4 heures jeudi une Commission Permanente délocalisée à l’Hôtel de Ville, on veut dépasser les disparités sociales. Avec notamment un projet de médiathèque de 3 millions d’euros, financé par des fonds européens, des fonds étatiques, l’Ademe, le Conseil Départemental, le Conseil Régional et la commune.

La culture, pour une meilleure formation, mais cela ne suffit pas pour Marlène Miraculeux-Bourgeois, Maire de Capesterre. Les jeunes qui partent se former en Guadeloupe – ils y sont obligés pour leurs études supérieures – reviennent mais ne trouvent pas de voies d’insertion après 2 ou 3 ans. « La situation de l’archipel est exceptionnelle, il faut donc des mesures exceptionnelles », rappelle l’élue. « Nous comptons sur votre soutien, Monsieur Chalus, car nous voulons garder nos enfants dans notre commune ». 

En outre la ville, après 10 longues années de travaux, vient d’inaugurer son stade – José Bade -  le 30 juillet dernier. Une aberration pour le Maire, qui se remémore alors l’enfance de milliers de jeunes sans cet espace sportif de cohésion sociale et de santé publique. La Région avait participé à hauteur de 750 000 euros pour la construction de cet équipement sportif, sur un budget total de 1 110 400 euros.

En matière d’éclairage public, la compétence éclairage a été transférée à la CCMG, avec un coût des travaux estimé à 1 712 084 euros, à affiner cependant par le biais d’un audit du patrimoine. Un appel à projets Feder-Région a été lancé. 7 classes de l’école primaire du centre-bourg de Capesterre seront reconstruites, plutôt que renforcées, pour mieux résister aux séismes. Un projet estimé à 2,8 millions d’euros. L’Hôtel de Ville de Saint-Louis sera lui aussi mis aux normes parasismiques, pour un budget de 300 000 euros.

Pour les nouvelles technologie et le numérique, secteur primordial de développement dans notre société, Diana Perran, 4e vice-présidente du Conseil Régional en charge du numérique, n’a eu de cesse de diffuser la bonne nouvelle lors de son voyage : Marie-Galante sera fibrée à l’horizon fin 2018, grâce à un câble sous-marin qui reliera la Guadeloupe aux Iles du Sud.

 

Alexandra Giraud

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Alexandra Giraud

Journaliste CCN

Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires

Last News