Breaking News

Guadeloupe. Gestion de crise : Chalus et Borel-Lincertin n’acceptent plus d’être à la porte du COD

22 Sep 2017
8147 fois

Basse-Terre Capital. Vendredi 22 septembre 2017. CCN. Les Guadeloupéens ont découvert le COD à l’occasion du passage de l’ouragan Irma sur les Iles du Nord. Très décrié, le COD revient sur le devant de la scène avec Maria, l’autre cyclone qui a emboîté le pas à Irma. Les collectivités majeures de Guadeloupe n’acceptent plus d’être à l’écart du dispositif opérationnel.

Le Centre opérationnel départemental (COD) est un outil à la disposition du préfet pour gérer une crise. Sous le pilotage du Directeur des opérations de secours (DOS), le COD réunit les intervenants de la sécurité civile jugés nécessaires selon la situation, au cas par cas (les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, la police nationale, les services de l’état, le conseil départemental…). L’objectif est de  mettre en œuvre une conduite stratégique jusqu’au retour à la normale.

On a bien compris. Le COD est un dispositif régalien. L’État français est seul maître à bord et si les textes prévoient la possibilité de la participation des collectivités dites locales au dispositif, cela ne semble pas être le cas dans les colonies. En Guadeloupe, La Région et le Conseil départemental ne sont pas associées au dispositif. Une « exclusion » qui met les élus guadeloupéens dans une position très inconfortable car en butte aux critiques, disent-ils injustes, de leurs administrés.

C’est un état de fait qu’a voulu dénoncer Ary Chalus, invité exceptionnel du COD qui s’est tenu mercredi à Basse-Terre, en présence d’Annick Girardin, la ministre des Dernières colonies. Le président de la Région Guadeloupe réclame l’intégration des collectivités majeures de la Guadeloupe au dispositif de gestion de crise pour une « meilleure concertation » et dans un « souci d’ efficacité ». C’est à voir en vidéo.

 

 

OURAGAN MARIA – NOUS FERONS FACE ENSEMBLE : Le Président de Région propose que les collectivités locales intègrent le dispositif de gestion d’urgence de l’État

Suite au passage de l’ouragan Maria, le Président de Région à participé à la Commission Opérationnelle Départementale qui s’est tenue en préfecture ce mercredi 20 septembre, en présence d’Annick Girardin, Ministre de l’outre-mer.

« Nous allons faire face ensemble. Il est essentiel que l’État associe véritablement les collectivités régionales et départementales aux dispositifs de gestion d’urgence.

Nous devons tirer des enseignements et apprendre de ces crises vouées à se renouveler. Les Guadeloupéens comptent sur leurs collectivités et attendent beaucoup d’elles. Ce sont elles qu'ils viennent voir en premier lieu.

La sécurité est une compétence régalienne que nous respectons. Mais pour être efficaces sur des territoires, il est indispensable d’associer ceux qui ont l'expérience, à la fois, du terrain et de ces phénomènes.

L'État doit pouvoir s'appuyer sur nous, collectivités locales (Région, Département, EPCI, communes), pour mieux venir en aide à nos populations dans des conditions de crises, telles que celles que nous connaissons actuellement.

Les Îles du sud, le sud de la Basse-Terre et certains quartiers de la Grande-Terre ont été durement frappés par l’ouragan Maria. De nombreux Guadeloupéens ont perdu leurs biens, et nous veillerons à les aider.

La Région sera aux côtés des communes sinistrées pour leur mettre à disposition les moyens techniques nécessaires au rétablissement de conditions de vie sécurisées.

Le Président de Région félicite l'ensemble des maires qui ont été les premiers sur le terrain. Nous ferons face ensemble, et il est important de ne pas démunir l’aide qui doit être apportée à Saint-Martin.

Enfin, les équipes régionales sont toujours sur le terrain et poursuivent leurs travaux de déblaiement et de nettoyage des routes pour que l'activité reprenne rapidement.

 

Source: Région Guadeloupe

 
Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires