Breaking News

Guadeloupe. Justice : Le « canot » de Louis Molinié est vraiment très chargé…

11 Déc 2017
3916 fois

Terre de  Haut. Lundi 11 décembre 2017. CCN. Le maire de Terre de Haut (TDH) Louis Molinié était depuis ce lundi devant les juges du Tribunal de Grande Instance de Basse Terre, où  ildoit répondre à de nombreux  dysfonctionnements  et des dénonciations liés à la gestion de sa collectivité. Si toutes les infractions sont avérées le maire conseiller régional pourrait pénalement être tenu pour responsable et subir les foudres de la justice. Comment et pourquoi Louis Molinié a t-il  ainsi chargé  son « canot «  saintois ? Mais derrière cette affaire se profile aussi une bataille politiqueentre Hilaire Brudey et Louis Molinié : Le fil de l’enquête CCN. DH. le procés a été renvoyé au 12 janvier 2018​)

Comme  toujours  ce genre d’affaire débute par une  dénonciation. Ainsi donc c’est Yvette S., une conseillère municipale  qui en décembre 2013,  ouvre le flot des dénonciations. Elle  dépose une  plainte auprès  procureur de la République francaise, contre son maire. Elle lui reproche   des «  détournements de fonds publics, de faux et usage de  faux en écriture publique, de  prise  illégale d’intérêt et  de non respect du code des  marchés public.. » Tout est dit. Et c’est cette plainte qui en quelque sorte va «lancer l’affaire Molinié. A  cette époque déjà,  du point de vue  de  sa situation financière TDH est   déjà  sur la corde raide. Mais  nous  sommes  à quelques mois des élections municipales et Molinié   qui a succédé  à Robert Joyeux depuis 2000, sait que  ce 3é mandat,  peut lui échapper,  ils est  sous pression .et en danger électoralement Le socialiste  Hilaire Brudey, un proche de  V. Lurel  déjà conseiller régional    ambitionne le poste de  maire. C’est sans doute  quelque peu affolé par  cette équation politique que Molinié va   enchainer  et accumuler  les erreurs.

En Janvier 2014, nouvelle vague de  dénonciations. Cette fois c’est Johanna S.,  secrétaire de L. Molinié qui  crache un gros morceau : La secrétaire confirme  les « faits de détournements de  fonds, d’usage de  faux en écriture, d e  prise illégale d’intérêt.

Sigiscar va très loin  et explique le mécanisme de  l’attribution d’aides financières aux concitoyens   de Molinié. Ce dernier fait preuve d’une  totale  méconnaissance des règles établies.  Par le canal du Centre d’Action Communal  et sans tenir compte des critères  sociaux  ni des délibérations du conseil  municipal,  il distribue à ses électeurs potentiels  de  l’argent public pour  p «  la construction ou la rénovation »  d e  leurs  maisons.

Dans la foulée, et parce que le maire de TDH souhaite que l’AJSS le club d e foot de la commune soit dignement récompensé, il crée  pour l’un des  joueurs un emploi fictif

Et cela va jusqu'à payer les déplacements et la restauration de s  joueurs  pour un montant qui dépasse les 111000  euros ! La « barge » est  déjà très lourde mais Moliné n’en a cure, il continue à la charger.  On apprend  ainsi que  que la délibération du 1er février 2013,  relative à la »réhabilitation de l’habitat insalubre et  décidant que le Conseil  Municipal  de TDH allait octroyer une aide  plafonnée à 70.000euros «, est un faux.  Très grave !

En Juin 2015.  Nouvelle   dénonciation, qui échoue sur le bureau du procureur : des preuves auraient été dissimulées. Molinié sait qu’il est dans le collimateur de la justice   il commence à s’affoler  car  la pression  de  l’opposition  conjuguée  à celle  des flics se fait de plus  en plus forte. On croit même que Molinié est sur le point de tomber  tellement les preuves sont accablantes  mais l’homme résiste et fait face. Car entre temps  il a rejoint l’équipe Chalus, devenu conseiller  régional, le voilà promu président du Comité des Iles de Guadeloupe (CTIG) en lieu et place de son vieil adversaire et opposant Hilaire Brudey.

Nouvelle victoire politique pour Molinié, car aux municipales de 2014, il   avait déjà a réussi a devancer Brudey dans la course à la  mairie  d e  TDH et aux régionales de 2O15  Molinié  a encore   gagné avec  Chalus. Mais  si Hilaire a perdu sur le  terrain politique, au plan  judicaire il ne  lâche pas l’affaire, au contraire ….

Le 16 janvier 2016 Hilaire Brudey et 2 autres conseillers municipaux  de TDH  portent leur  contribution à l’enquête et   alourdissent la  barque…

Dés lors tut est passé au crible de l’enquête : l l'irrégularité  de la procédure d passation d de  marchés publics avec la Société GIL, le marché signé le 14 mars 2013 est  remis en cause.

Les travaux effectués chez les particuliers  sont dénoncés et réfutés, car ces habitations n’entraient pas dans le cadre de al résorption de l'habitat  insalubre. Patrick B....comptable  de la  mairie, fera lui même une dénonciation de ces faits. Il met en exergue les détournements de fonds publics  réalisés au profit de la société GIL.

En fait, les travaux effectués étaient plutôt  de l’amélioration de  l'habitat mais  jamais de la réhabilitation.

Tous les conseillers municipaux  et autres fonctionnaires  auditionnés  disaient tous la même chose,  et allaient  tous dans le même sens, les  travaux effectués ne revêtaient aucun caractère d’urgence ; ils s’agissait bien de l'électoralisme;

Plus grave, les particuliers qui avaient été « choisis »,  et avaient « bénéficié » de travaux

confirmaient tous  qu’ils  n’avaient soit pas demandé de travaux ou pas rempli de dossier, ce qui confirme l’illégalité totale de ces opérations.

Selon  nos informations,  près d’une cinquantaine d’habitants de Terre de Haut  ont  vu leur domicile « améliorés » et selon leurs dires presqu’a l’insu de  leur plein gré, puisque certains ont été jusqu'à déclarer qu’ils n’avaient jamais sollicité d’aide… vrai ou faux ?

On perçoit dans cette attitude du maire, une volonté d’accroitre sa popularité à la veille des élections … L’un des « attributaires » a été jusqu'à déclarer qu’un représentant de
l ‘entreprise Gil  aurait  laissé entendre que les « améliorations «   de l'habitat étaient du donnant donnant, ce qui  confirme le caractère pleinement électoraliste de la  démarche moliniériste.

Outre le dossier des pseudo réhabilitations, l’autre  grosse charge, est constituée par des détournements de fonds au profit de l’AJSS.

La encore Molinié fait très fort.

Il créée  à l’intention d’un joueur de foot du club un emploi fictif. Marc A. était sensé être employé de mairie. L’ennui c’est que personne à la mairie ne le connait et ne l’a jamais vu autre part  que sur les terrains lors des matches des l’AJSS. Et,  pourtant l’employé fantôme  était attributaire de 3 CDD et payé sur le fonds communaux !

Cela a duré de 2008 à 2016 !! Et Marc A. n’a pas été le seul à être ainsi un employé fantôme. Près de 64  000 euros ont été ainsi évaporés pour des « joueurs » déguisés en employés fictifs. A cela il  faut ajouter un  voyage touristique  des  joueurs  du club en Republique  Dominicaine.  Le chiffre avancé est  de 116000 euros. On  ne se refuse  rien a TDH !

Enfin le dernier dossier et pas le moindre concerne le canot saintois coulé.

Molinié n’a pas  hésité  à régler ses dépenses personnelles  par le bais de la collectivité : un téléviseur haut de gamme près de 6000 euros, plus de 900 bouteilles de champagne   de marque pour plus de 23000 euros.

Un véhicule dit de fonction pour  47000 euros et  du matériel  informatique  pour plus de 85000 euros.

Et pourtant, TDH est une commune qui navigue  depuis l’époque de  Robert Joyeux dans le rouge. Il est à signaler que le prédécesseur de Molinié en démissionnant avait laissé  TDH dans une situation financière catastrophique : rien n'a changé depuis...

Les rapports de la CRC sont tous unanimes TDH est une communne  endettée.

Molinié pouvait-il l’ignorer ?

Évaluer cet élément
(12 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires