Breaking News

Barbade. « L'eau est potable et sûre », affirment les ministres

29 Jan 2018
467 fois
Maxime Mac Clean: ministre des affaires étrangères John Boyce, ministre de la santé Maxime Mac Clean: ministre des affaires étrangères John Boyce, ministre de la santé

Bridgetown, Barbade (BGIS). Lundi 29 Janvier 2018. CCN.  - L'approvisionnement en eau potable à la Barbade est sécuritaire et conforme aux normes de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le ministre des Affaires étrangères, le sénateur Maxine McClean et a ministre de la Santé, John Boyce  ont tenus  une conférence de presse conjointe tenue vendredi dernier  à la suite d'une alerte médicale de l'ambassade des Etats-Unis à la Barbade.

L'alerte publiée jeudi a informé les résidents américains à la Barbade que "des tests récents dans plusieurs résidences de l'ambassade américaine ont révélé des bactéries à des niveaux élevés dans l'eau du robinet".

McClean a soutenu que la Barbados Water Authority (BWA) suivait les protocoles de l'OMS pour tester l'approvisionnement en eau potable de l'île, expliquant que 50 échantillons étaient prélevés chaque semaine dans les systèmes de distribution de l'île et envoyés au laboratoire de santé publique Best-dos Santos. bactéries. En outre, des essais ont également été effectués sur site pour le chlore résiduel libre.

Cet échantillonnage, qui était cinq fois plus important que celui exigé par l'OMS, a été complété par une surveillance réglementaire indépendante effectuée à travers l'île par le département de santé environnementale du ministère de la santé, a-t-elle ajouté.

Le ministre a également révélé que des échantillons provenant des puits de l'île avaient été envoyés au Laboratoire d'analyse du gouvernement pour analyse bactériologique et chimique, et que l'examen réglementaire des sources de puits échantillonnées par le Département de la protection de l'environnement indiquait que tous les tests étaient sécuritaires.

Elle a souligné: "Les autorités compétentes compétentes nous assurent que l'approvisionnement en eau potable à la Barbade reste sûr. Les agences continueront à surveiller le système d'approvisionnement en eau afin d'assurer le respect des directives de l'OMS dans l'intérêt de la santé publique. "

Mme Boyce, la directrice générale de la Barbados Water Authority, des responsables du tourisme et des représentants d'autres agences gouvernementales concernées a rencontré ce matin l'ambassadrice américaine à la Barbade, Linda Taglialatela, et d'autres responsables de l'ambassade pour discuter de l'alerte.

Elle a déclaré: "Permettez-moi de souligner que les représentants de l'ambassade nous ont informés que les tests de laboratoire étaient négatifs pour la salmonelle, les coliformes et E. Coli, ce qui serait un problème de santé publique primaire."

McClean a déclaré que les agents de la BWA et du ministère ont également été mis au courant lors de la réunion des propriétés impliquées dans les échantillons testés au nom de l'ambassade.

"J'ai saisi l'occasion pour demander aux représentants des Etats-Unis d'autoriser la collecte d'échantillons d'eau sur ces propriétés, et en cas de tests futurs, nous avons demandé qu'il y ait une collecte simultanée d'échantillons", a-t-elle déclaré.

McClean a rapporté que l'ambassade avait convenu, à l'avenir, d'un processus de collaboration avec le ministère de la Santé et le BWA.

Anton Best, médecin en chef par intérim, a insisté sur l'importance d'effectuer d'autres tests sur ces sites d'urgence, notant que les échantillons ont été prélevés sur cinq sites, mais le ministère n'a reçu aucune information sur le laboratoire impliqué ou les processus ou méthodologies utilisés.

Boyce a précisé que le ministère de la santé «ne dissimulait pas les données relatives à la qualité de l'eau de la Barbade», ajoutant: «Notre travail consiste à veiller à la protection de la santé de la nation et nous continuerons à maintenir une norme saine dans notre approvisionnement en eau. "

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires